Le Var est le 2ème département le plus boisé de France. 63% des 6 925 km² de superficie sont des espaces boisés. Avec un tel patrimoine à haut risque d'incendie, la vigilance est renforcée en été en termes de déploiement humain, de restriction d'accès et de contrôle. On se rappelle que l'année dernière, au mois de juillet, 1 780 ha de forêt ont brûlé à Artigues et 1 423 ha ont fini en fumée à la Londe-les-Maures.

 

Sicié fermé dès le 15 juin

Chez nous, c'est le massif du cap Sicié et ses 1 600 ha à cheval sur les communes de La Seyne-sur-Mer et Six-Fours-les-Plages qui fait l'objet de toutes les attentions. Cet imposant poumon vert nécessite un déploiement humain et logistique adéquate pour parer à tout risque d'incendie.

De fait, la barrière d'accès au massif -passage obligé pour la corniche merveilleuse- sera abaissée du 15 juin au 20 septembre (arrêté Conseil départemental) interdisant l'entrée aux véhicules.

Par ailleurs, la préfecture du Var impose des restrictions d'accès supplémentaires en fonction des 4 niveaux d'alerte du 21 juin au 20 septembre 2018.

 

Les niveaux d'alerte et carte incendie

4 types d'alerte sont en vigueur déclenchés selon la gravité de la situation.

   
   

 

Enfin, le site de la préfecture propose un état des lieux quotidien sur l'état de fermeture des massifs. Cliquez ici pour accéder à la carte d'alerte

La Réserve communale

La Réserve communale de sécurité civile et son personnel (une quarantaine de bénévoles) assure les missions de surveillance du massif ainsi que la forêt du fort Napoléon. Par exemple, un service de vigie est installé à Notre Dame du mai et des patrouilles pédestres et motorisées sont déployées. Tout départ de feu, tout mouvement suspect est ainsi immédiatement signalé. Les équipes sont en contact avec celles de Six-Fours et le PC des sapeurs-pompiers.