Le 7 juillet prochain, Marc Vuillemot, maire de La Seyne défendra le projet de renouvellement urbain commun à La Seyne, Toulon et la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée. Un grand oral pour débloquer les fonds nécessaires à la rénovation et à l’amélioration du cadre de vie des seynois du cœur de ville.

 

Ils sont venus à La Seyne, ils ont vu…

Le 3 juin dernier, M. Grivel, Délégué général de l’ANRU et M. Pupier, Chargé de mission territorial de l’ANRU PACA et Rhône sont venus visiter les quartiers concernés par ce Projet de Renouvellement Urbain, afin de comprendre les différents atouts et faiblesses des territoires.

 

Un projet pour l’agglomération urbaine

Depuis septembre 2015, la ville de La Seyne-sur-mer travaille en partenariat avec la ville de Toulon et la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée à l’élaboration d’un projet très particulier afin d’impulser le renouvellement urbain des différents quartiers prioritaires situés à Toulon et à La Seyne-sur-mer.

L’objectif majeur du projet : rénover et améliorer le cadre de vie des habitants, leur offrir un environnement plus favorable, et faciliter l’ouverture ainsi que l’accès de ces quartiers. Cela de manière à prolonger les ambitions du Contrat de Ville concernant la période 2015-2020, dans le cadre du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain. Jusqu’à présent, ce dernier a concerné 200 quartiers, 2 millions d’habitants, représente environ 20 milliards d’euros d’investissement, et 240 000 emplois mobilisés.

Ce projet sera alors financé par les différents porteurs de projet - La Seyne-sur-mer, Toulon, TPM - ainsi que par d’autres acteurs primordiaux : principalement l’Agence Nationale du Renouvellement Urbain, l’Agence Nationale de l’Habitat, la Caisse des Dépôts et de Consignation, le Conseil Régional, et le Conseil Départemental.

 

Et La Seyne dans tout ça

Pour le centre ville de La Seyne-sur-mer, il s’agit de donner au cœur de ville un habitat diversifié, alliant mixité sociale et cadre de vie de qualité. Grâce à cela, le centre ville deviendra un quartier créateur de richesse durable, à l’échelle de la rade et affirmera son ambition fédératrice.

Ce projet élaboré conjointement, sera présenté le 7 juillet devant le Comité National d’Engagement de l’Agence Nationale du Renouvellement Urbain par Monsieur Le Maire ainsi que par les porteurs du projet. A l’issu de cette réunion, les études et expertises concernants les différents quartiers pourront être lancés en septembre 2016, ce qui permettra de définir le projet pour chacun des quartiers, et d’intégrer les habitants par le biais d’actions de concertation. Après cette période de 6 à 18 mois, les projets définitifs seront validés, et les travaux pourront commencer.