actualites muni

 

Le Conseil municipal a été mis en place dimanche 6 avril 2014 à la suite des élections municipales des 23 et 30 mars 2014. Trois listes étaient en lice au second tour conduites respectivement par Marc Vuillemot (40,14% des voix), Damien Gutteirez (30,40%) et Philippe Vittel (29,45%).

La liste de Marc Vuillemot (PS, PCF, EELV, MRC et PRG) a remporté ces élections.

C'est en séance publique, dimanche 6 avril 2014, que le Conseil municipal a procédé à l'élection du maire. Marc Vuillemot a été élu pour un deuxième mandat. Une fois officiellement installé dans ses fonctions, ont été élus les Adjoints, Adjoints de quartiers et Conseillers municipaux.

marc-vuillemot-2014

MARC VUILLEMOT

Maire de La Seyne-sur-Mer
Marc Vuillemot a été élu en mars 2008 et réélu en mars 2014.

-Vice-président de Toulon Provence Méditerranée. Président délégué de la Commission Formation, Enseignement Supérieur et Recherche.

-Président de l'Association des Maires Ville et Banlieue de France.

 

 

 

 

Le Conseil municipal est composé de 35 élus de la majorité :

Les adjoints et adjointes :

Voir leurs délégations

 

trombinoscope-adjoints-20142

 

Les Adjoints et Adjointes de quartiers :

Voir leurs délégations

Les-Adjoints-et-Adjointes-de-quartiers2

 

Les Conseillers et Conseillères municipaux de la majorité :

Voir leurs délégations

trompbinoscope-Conseillers2

Les Conseillers et Conseillères municipaux de l'opposition / Groupe LR-UDI :

trombinoscope lrudi

Les Conseillers municipaux de l'opposition / Indépendants :

opposition independants

 

 

 

 

 

L’État ne délègue pas dans les communes de représentants dotés de compétences générales comme les préfets pour les départements et les régions.

Le maire bénéficie d’une «double casquette» : il est à la fois agent de l’État et agent de la commune en tant que collectivité territoriale. Il tient ses attributions de son élection par le Conseil municipal au scrutin secret lors de la première réunion du Conseil suivant les élections municipales.

Le conseil municipal représente les habitants. Ses attributions sont très larges depuis la loi de 1884 qui le charge de régler « par ses délibérations les affaires de la commune ». Cette compétence s’étend à de nombreux domaines. Le conseil municipal donne son avis toutes les fois qu’il est requis par les textes ou par le représentant de l’État.

L’expression municipalité est une expression ignorée de la loi, mais qui est fréquemment employée dans le langage courant. La municipalité désigne, de manière courante, les organes d’une commune c’est-à-dire :

Le conseil municipal

- Instance délibérative élue au suffrage universel chargée par ses délibérations des affaires de la commune.
- L’exécutif : formé du maire et des adjoints. Le maire, élu par les conseillers municipaux lors de la première séance du nouveau conseil municipal, est seul chargé de l’administration.

Mais il peut, sous sa surveillance et sa responsabilité, déléguer par arrêté une partie de ses fonctions à un ou plusieurs adjoints.

Ces délégations, précises et limitées dans leur objet, peuvent être résiliées à tout moment.
(Extraits de vie-publique.fr)