Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Nous sommes tous témoins des abandons chroniques d'animaux domestiques et des incivilités qui dégradent la propreté de nos rues.
Entretien avec Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer.

Les chats errants sont un réel problème. Comment est-il appréhendé ?

Marc Vuillemot : « La Seyne, comme ses voisines, est bien préoccupée par la question épineuse des chats errants. Et s'efforce de la traiter, sous le pilotage de Claude Dini, conseiller municipal, avec l'appui des services, dont les policiers municipaux et les agents affectés au Plan de sécurité et de prévention des risques (PSPR), et d'une association de bénévoles qui porte le joli nom des "Amis de l'Arche de Noé". »

« Ceux-ci, entre autres, assurent les nécessaires missions de stérilisation afin d'éviter la prolifération de ces félins sans maître, et participent à la recherche de foyers acceptant d'accueillir les animaux errants. »

« L'occasion m'est donnée de lancer un nouvel appel au civisme de nos concitoyens. Il est en effet inacceptable que des personnes propriétaires de chats, pour économiser quelques dizaines d'euros, prétendent avoir trouvé un animal errant et sollicitent cette association, ou d'autres, pour qu'elles assurent gratuitement la stérilisation... de leur propre bête. En prétendant se charger de relâcher ensuite le soi-disant pauvre minou errant. »

Les pigeons sont un autre problème. Non seulement ils posent des problèmes d'ordre sanitaire mais en plus d'aucuns s'emploient à les nourrir !

VM : « Il faut se garder d'alimenter les pigeons qui, eux aussi, prolifèrent en ville et salissent de leurs déjections les espaces publics et privés. Il faut le savoir, outre les problèmes sanitaires et de propreté urbaine que posent ces volatiles, des ennuis plus graves peuvent survenir : ainsi, les fientes récurrentes de pigeons, rongeant un câble électrique, ont provoqué un court-circuit qui a conduit à l'incendie d'un immeuble ! »

« Nos services et ceux de notre office d'HLM "Terres du Sud Habitat" me signalent également que, lorsqu'une copropriété ou un immeuble locatif sont infestés par les blattes et cafards, il est absolument nécessaire que tous les résidents, sans exception, acceptent d'ouvrir leur logis aux entreprises de désinsectisation, faute de quoi, malgré les coûteux traitements, un nouveau foyer d'insectes se développera à partir de l'appartement non traité vers l'ensemble de l'immeuble. Merci, donc, de faire, là aussi, preuve de coopération civique. »

Enfin, qu'en est-il du sens des responsabilités des propriétaires de chiens ?

VM : Nous constatons et cela est confirmé par la société chargée de la propreté de la ville que de plus en plus nombreux sont les propriétaires qui empêchent leurs animaux de faire leurs besoins n'importe où et utilisent la vingtaine de points de distribution de "kits de ramassage". Ils contribuent ainsi à véhiculer l'image d'une ville aussi propre et accueillante que possible.

La propreté de la ville est l'affaire de tous.
Elle a un coût d'autant plus important que les actes d'incivilité sont nombreux.

Points de retrait et distributeurs de sachets pour dejections canines 12/08/2015

Points retrait de sachets :

- Hôtel de Ville - Quai Saturnin Fabre
- Accueil Police Municipale - Place Ledru-Rollin
- Comptoir citoyen - Rue Taylor
- Accueil Allô La Seyne - Rue Taylor/Léon Blum - Rue Clément Daniel
- Maison de l'Habitat - 1 rue République
- Guichet unique - 1 rue Ernet Renan
- Square Malsert
- Accueil Mairie Sociale - Rue Renan
- Service Hygiène et Santé - Rue Calmette et Guerin
- Accueil Services Techniques - Quartier Peyron - Avenue Mendes France
- Accueil Service Propreté - Quartier Peyron - Avenue Saint- Exupéry
- Maison Jean Bouvet - 114 Chemin des Moulières à la Croix de Palun
- Maison Intergénérationnelle - Quartier Saint-Georges Avenue Saint-Georges
- Office du Tourisme des Sablettes - Parc Fernand Braudel

Distributeurs de sachets :

- Rue Messine (devant l'entrée de l'Ecole des Beaux-Arts)
- Place Perrin
- Rue Franchipani (face à la boulangerie)
- Angle rues Chevalier de la Barre et Cauquière
- Canisette Square Abbé Pierre - Rue Martini