Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

 



.

 

 

Et voilà que l'eau de mer devient une sorte de « carburant » propre et peu cher pour chauffer et climatiser habitations et commerces.

Puisée au large du port et à 5 m de profondeur, l'eau de mer circule dans un système d'échangeur thermodynamique situé sur le parc de la Navale auquel sont reliés immeubles et bâtiments.

Elle est ensuite rejetée à une centaine de mètres du lieu de captation.
C'est la thalassothermie.

 

 

 

        Premier système à entrer en service sur
                   le pourtour méditerranéen


Depuis près de 11 ans (les travaux ont été achevés le 11 septembre 2008), La Seyne
s'est investie dans cette énergie écologique qui permet de couvrir en chauffage
les résidences Armada – Santa Maria (7216m²), Lylo Marine (2350m²), Red Line
(3500m²), Porte-Marine 1,2 et 3 (13 000m²). Dernier raccordé au réseau de
distribution le casino Joa (2794m²). 

Eté 2019, lancement d'un nouveau chantier d'extension du réseau par Dalkia.
3 km de canalisations (cliquez sur la carte ci-dessous) vont permettre de relier
de nouveaux bâtiments au système de thalassothermie.

dalkia reseau


La thalassothermie reste un volet important en termes d'investissement :
un peu plus de deux millions d'euros.

 

 

Comment fonctionne l'échangeur thermodynamique ?

Situé dans les sous-sol du parc de la Navale, le système est composé de trois échangeurs thermiques en titane d'une puissance de 4,8 MW dans lesquels se "cotoient" deux sortes de canalisations : celles qui véhiculent l'eau de mer
et celles qui transportent l'eau douce.

Par échange thermique, l'eau de mer refroidit ou réchauffe l'eau douce (la première est plus chaude que l'air ambiant en hiver et plus fraiche en été)
et va servir de fluide d'échange avec les pompes
à chaleur des bâtiments raccordés (habitations, commerces, Casino).


Ainsi, les besoins énergétiques sont couverts à hauteur de 15 000MWh par an.
Les consommations énergétiques représentent 8 900MWh par an soit une économie de 40%.
Enfin, 1350 tonnes de CO2 sont économisées chaque année.
 

La Seyne, territoire à énergie positive


Depuis le début de l'année, la Ville a obtenu le label "Territoire à énergie positive". Délivré par le ministère de l'Ecologie, ce label récompense les territoires engagés dans la transition énergétique via des des projets concrets (une cinquantaine à La Seyne).

Vélos à assistance électrique, réduction de la déperdition énergétique au gymnase Sauvat par exemple, fabrication d'engrais natuel à partir du broyage des végétaux, arrosage de la pelouse du stade Marquet grâce à un forage, thalassothermie, etc. 

 

 reseau thallassotermie date


Voir le dossier sur le site
de la Métropole

LOGO TPM Metropole  Reseau thalassothermie machines

 

 dalkia logo2
Concession de 20 ans à Dalkia
Dossier à lire sur le site du groupe

 

 

Énergie propre

Cette volonté affichée de « faire de la croissance verte » se traduit aussi par divers programmes de chauffage dans les maternelles, isolation thermique, panneaux photoélectriques dans les bâtiments publics, décorations de Noël à LED, vélos à assistance électrique intégrés dans le parc automobile communal, raccordement des bâtiments publics et HLM de tout le nord de la commune au réseau de production de chaleur de l'usine d'incinération des déchets ménagers de Lagoubran. Enfin, pour clore momentanément cette liste, le passage à l'agriculture bio du domaine de Fabrégas. Les légumes du potager sont utilisés par la restauration scolaire.

Denise Reverdito, adjointe au maire en charge de l'aménagement durable du territoire, explique dans cet interview le principe de la thalassothermie entre autre . Pour l'écouter, cliquer sur l'image.



 

 

 ademe logo2

 

 

ARCHIVES

Télécharger le dossier de presse Transition énergétique pour la croissance verte présentée par Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie (9 février 2015)

Lire l'article publié sur leseynois.fr Le réseau de thalassothermie, un réseau vertu alimenté par les calories de l’eau de mer (10 décembre 2018)