Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

 

La nouvelle loi pour "une école de confiance" entre en vigueur dès le mois de septembre 2019.

Elle abaisse l'âge légal de l'école obligatoire (ou plus exactement de l'instruction obligatoire), âge légal qui passe donc de 6 ans à 3 ans.

De fait, les enfants nés en 2014, 2015 et 2016 devront être inscrits auprès du Guichet unique pour faire leur rentrée en classes de maternelle.

Les parents et responsables légaux des enfants qui auront atteint l'âge de 3 ans au cours de l'année civile 2019, ainsi que ceux dont les enfants sont âgés de moins de 6 ans mais ne fréquentaient pas le milieu scolaire l'an passé, sont donc tenus de les inscrire dans une école publique ou privée, ou bien de déclarer une instruction dans la famille dès cette rentrée de septembre 2019.

A La Seyne, 93% des enfants âgés de 3 à 6 ans sont d'ores et déjà intégrés au milieu scolaire. Les tout-petits de plus de 2 ans sont également acceptés, notamment dans les Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), lorsque les effectifs le permettent.