Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Déclaration de Marc Vuillemot Maire de La Seyne-sur-Mer, Vice-président de Toulon Provence Méditerranée

 

Je viens d'apprendre que la « Confédération Environnement Méditerranée », après avoir été déboutée par le Tribunal administratif de Toulon, encore une fois déboutée par la Cour administrative d'appel de Marseille, a récidivé, comme c'était son droit, devant le Conseil d'État.


C'est évidemment un mauvais coup porté à La Seyne.

La CEM a attendu la dernière minute de la dernière heure du délai fixé par la loi pour se pourvoir auprès de la juridiction administrative suprême, sans aucun doute pour faire prendre un maximum de retard à la procédure, donc au démarrage du chantier. Un retard infligé, une fois encore, à un projet de cinéma, d'hôtellerie et d'autres activités, pourtant attendu depuis 30 ans par les Seynois, et un espace important pour la dynamisation urbaine, économique, culturelle et sociale de notre ville.


Je sais que la population seynoise, qui s'est déjà massivement mobilisée, tient à cette réalisation. Les investisseurs, contactés ce lundi, réaffirment également leur volonté de voir le projet aboutir. L'avenir dira si c'est l'intérêt général qui prévaut.