Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

 

Ce n'est pas parce que nous appliquons les consignes de l'État – que, d'ailleurs, le bon sens nous avait, pour beaucoup, amené à anticiper – qui conduisent à un arrêt presque total des activités communales, que nos personnels et nos élus sont inactifs.

Ils s'efforcent notamment d'accompagner les acteurs de la santé et de la sécurité préventive avec les ressources dont dispose la commune...

 

UN CENTRE DE CONSULTATION COVID-19 ET DU GEL HYDROALCOOLIQUE POUR LES SERVICES

Sur proposition de notre adjoint à la santé et aux solidarités, Olivier Andrau, nous avons ainsi décidé d'aider le médecin animateur de la « communauté professionnelle territoriale de santé » à mettre en place un centre de consultation Covid-19 afin d'éviter l'engorgement du service des urgences de l'hôpital George-Sand de La Seyne et aider la médecine de ville. Deux salles de consultation et un bureau sont ainsi mis à sa disposition dans les locaux de l'ancienne école maternelle Amable-Mabily. Les autorités sanitaires prévoient l'ouverture de ce centre en début de semaine prochaine.

Nous accompagnerons cette mise à disposition de celle de tables de soins et mobiliers nécessaires. En outre, lorsque nous les aurons reçus, sauf imprévu dans les tout prochains jours, nous fournirons au centre les doses de gel hydroalcoolique et lingettes qui auraient été dévolues aux bureaux de vote du deuxième tour de l'élection municipale. Le surplus de ces produits protecteurs sera mis à la disposition de l'association des infirmiers libéraux qui pourra les remettre à ses adhérents qui en manquent cruellement.

On comprendra que la commune n'a pas vocation à fournir en gel et lingettes chacun de ses concitoyens. D'ailleurs, le voudrait-elle qu'elle ne le pourrait pas, tant la pénurie est bien réelle, et qu'elle doit prioritairement garantir, en leur permettant d'être protégés du virus, la pérennité des services des soignants qui vont avoir un travail de plus en plus rude et intense à accomplir, ainsi que ceux, dont la continuité est indispensable ou obligatoire pour la communauté locale, de ses propres agents (personnels de l'État Civil et du service population, des foyers-résidences de personnes âgées, de la police municipale, des accueils d'enfants de soignants, etc).

 

UN ACCUEIL EN CRÈCHE ET EN TEMPS PÉRISCOLAIRE POUR LES ENFANTS DE SOIGNANTS

Pour faciliter l'exercice de leurs professions par les personnels soignants qui ont des enfants mineurs, outre l'accueil de ces derniers dans les établissements scolaires qu'assure l'Éducation nationale dans les temps d'école, nous assurons la garde de leurs enfants de 0-3 ans dans notre crèche municipale « Le Petit Monde », l'accueil périscolaire de leurs enfants de maternelle et d'élémentaire avant et après l'école et sur le temps d'interclasse de midi dans quatre écoles communales, ainsi qu'un centre de loisirs du mercredi pour les 4-6 ans et un autre pour les écoliers du CP au CM2.

Je précise bien qu'il s'agit exclusivement de services offerts aux enfants des familles dont l'un des parents est mobilisé pour lutter contre l'épidémie, tous les autres devant s'appliquer les règles de confinement édictées par le gouvernement.

UNE CELLULE D'ÉCOUTE PSYCHOLOGIQUE

Pour répondre aux éventuels besoins de personnes inquiètes ou angoissées du fait de la situation sanitaire ou du confinement pouvant générer des troubles résultant du vécu de l'isolement ou l'enfermement, dans le cadre du partenariat que la commune a avec l'association spécialisée AVEF, une cellule d'écoute téléphonique est mise en place du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures (07 66 53 56 83).

LA RÉOUVERTURE DES MARCHÉS FORAINS AVEC UN DISPOSITIF SÉCURISÉ

Comme dans les communes voisines, et suivant les recommandations du gouvernement, un dispositif sécurisé permet la réouverture des trois marchés de la commune (centre-ville, Les Sablettes, Berthe) afin d'assurer l'approvisionnement des familles et éviter une grave perte de chiffre d'affaires aux commerçants. Seuls les forains de produits alimentaires sont autorisés. Des dispositifs évitant le contact rapproché entre clients et entre clients et forains sont obligatoires. Il n'est notamment pas question de retrouver les moments de convivialité et de palabre si prisés des Seynois sur la place Laïk du bas du marché du Cours Louis-Blanc. La police municipale sera déployée à cet effet. Les chalands devront présenter leur attestation de déplacement dérogatoire, avec la case « déplacements pour des achats de première nécessité » cochée. On comprendra qu'aucune tolérance ne sera admise.

 

UNE AIDE À LA RÉDACTION DE « L'ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE »

Pour prendre en compte la réalité de la fracture numérique, de l'illettrisme et de « l'illectronisme », plus patente à la Seyne que dans d'autres communes, de nombreuses familles ne possédant ni ordinateur ni imprimante, ne sachant naviguer sur le net, ou ne sachant lire et écrire, le bureau de la police municipale est ouvert pour aider les personnes en difficulté. Je remercie également très sincèrement les commerçants de proximité qui ont accepté de remplir ce rôle solidaire et qui vont donc peu à peu déployer ce service dans tous les quartiers de la ville. Je rappelle que la présentation de cette attestation à un contrôle policier est obligatoire et que les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros.

LA FORÊT DE JANAS EST CONCERNÉE PAR LES PRESCRIPTIONS DE CONFINEMENT

La dérogation de déplacement « pour une activité physique individuelle » s'entend explicitement, selon les textes officiels, comme « à proximité du domicile ». Quoi que chacun en pense, il n'est donc pas acceptable aux yeux de la règlementation que l'Office national des forêts ait relevé, en une seule heure ce mardi après-midi, plus de cent véhicules stationnés dans notre massif forestier de Sicié, dont la moitié sur le parking de Janas. J'avertis donc nos concitoyens qui ne seraient pas résidents immédiats de notre forêt communale qu'ils sont susceptibles d'être verbalisés, ainsi qu'il est exposé dans le communiqué publié par le préfet du Var.

J'en appelle une nouvelle fois au civisme et à la coopération solidaire de chacun. La collectivité s'efforce de remplir son rôle préventif, fût-ce par la réprimande voire la sanction, tout en assurant la continuité des services publics indispensables, et en apportant toute la contribution qu'elle peut en soutien aux services de santé. Il faut que chacun assume avec patience et sérieux sa propre responsabilité. Je sais que nous, les Seynois, fussions-nous pour beaucoup de nature un peu rebelle, savons aussi être, chacun de nous, les maillons sensés et avisés d'une belle chaine fraternelle.

 

Lire Plan de continuité de service public