Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Le 24 avril se tient habituellement à Toulon la cérémonie de commémoration de l'anniversaire du génocide des Arméniens perpétré par le parti des « Jeunes turcs » au pouvoir dans l'empire ottoman. Cette année, confinement oblige, cette cérémonie n'a pu se tenir.

 

Ci-après le texte d'hommage et de réflexion de Marc Vuillemot  :

 

On connait bien, à La Seyne, les noms de plusieurs familles d'origine arménienne implantées chez nous depuis maintenant cinq ou six générations, qui ont fait souche et pris leur place, bien souvent éminente, dans notre vie sociale, économique et culturelle.

 

Les 24 avril, nous commémorons habituellement, lors d'une cérémonie départementale qui se tient devant le monument aux morts de Toulon, l'anniversaire du génocide des Arméniens perpétré par le parti des « Jeunes turcs » au pouvoir dans l'empire ottoman. Cette date a été retenue en référence à la rafle des intellectuels arméniens qui eut lieu à Constantinople en 1915. Mais les circonstances sanitaires de cette année nous obligent à trouver un autre biais pour exercer notre devoir de mémoire...

 

Comme je l'indiquais dans un récent article de ce blog, plusieurs temps mémoriels ne pourront se tenir suivant les formes auxquelles nous sommes habitués : outre le 105ème anniversaire du génocide des Arméniens, ce sera ce dimanche le souvenir des victimes de la déportation dans les camps nazis, puis, le 8 mai, la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie, la journée de l'Europe le lendemain, et l'abolition de l'esclavage le surlendemain.

 

J'ai imaginé d'inviter nos concitoyens, de tous âges, à m'adresser des créations, sous quelque forme que ce soit, qu'ils auraient réalisées autour de ces diverses sujets de mémoire. Il faut le reconnaître, ma suggestion n'a pas, pour l'instant, passionné les foules...

 

Je remercie toutefois l'ami René Reverdito, talentueux vidéaste amateur, d'avoir rappelé à mon souvenir un film réalisé il y a une douzaine d'années par les « Traqueurs de mémoire », donnant la parole à des descendants seynois d'Arméniens ayant dû fuir la barbarie qu'ils ont connue au début du XXe siècle. Ce film, L'Arménie est mon héritage, me semble être un bon moyen d'aborder, par le prisme des souvenirs de leurs enfants, dont certains, belles figures de La Seyne, nous ont très récemment quittés, et de leurs petits-enfants, ce qu'a été le massacre d'un million et demi de gens, la dureté de l'exil et le combat pour l'intégration dans notre nation des Droits de l'Homme...

 

 

Cliquez sur la vidéo

armenie

 

bandeauprésidentsans clic 2