La présence de raies a été signalée dans le port de La Seyne et la baie des Sablettes. Celles-ci sont dotées d'un aiguillon dont la piqûre diffuse une puissant neurotoxique. Outre la douleur, des complications neurologiques peuvent apparaître. 

 

Les sapeurs-pompiers en charge de la surveillance des plages ont été alertés. 

 

Plusieurs spécimens semblables ont été identifiés comme des raies pastenagues violettes sur le littoral méditerranéen par le Groupe Phocéen d'Etude des requins.