Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

 

Hommage rendu à Henri Giovannetti par
Marc Vuillemot Maire de La Seyne-sur-Mer

 

 

Adieu Henri,

La Seyne, avec tristesse, voit disparaître un autre grand de ses aïeux, Monsieur Henri Giovannetti. Il adorait sa ville, il adorait son club de rugby, et si avant de nous quitter, ses jambes n'étaient plus, depuis longtemps déjà, alertes à cause de la maladie, sa plume, elle, virevoltait, comme ses traits d'esprits et nous emmenait sur les sentiers en vers de sa mémoire inaltérée, à travers les rues de sa Seyne d'enfance, sous les pins de Janas, au bord de la mer... 

Henri Giovannetti

 

Et dans "Le tour d'honneur", l'un de ces poèmes, il disait " Le grand patron là-haut, m'a contacté hier soir par sms express afin que j'organise ma dernière excursion dans mon plus beau costard pour aller voir là-bas ...du côté de l'église" et il y demandait, pour son dernier voyage, de faire le tour de sa ville, mais de "faire ce circuit à petite vitesse, j'ai préparé pour vous ce bel itinéraire"  et des Moulières au Marégau, du Marégau au Manteau, du Manteau à Balaguier, il nous faisait, dans chaque lieu, à chaque pause, profiter de la vie en remontant le fil de l'eau et du temps. Voilà, Henri, je m'associe aux Seynois pour témoigner à ta femme, à tes proches, nos condoléances les plus sincères. Tu as dit "adieu au Mistral (pour) aller là-haut voir d'autres paysages".