Brigade anti-incivilités : sur le terrain

Dans le cadre de la redynamisation du centre-ville, la Ville dispose d’un nouveau service : la brigade anti-incivilités. Ses 16 agents, regroupant les ASVP* et la brigade environnement, répondent aux attentes des administrés et des commerçants concernant les stationnements anarchiques ou les dépôts sauvages d’ordures. Objectif, retrouver au centre-ville, désormais sans voiture, une « douceur de vivre à l’italienne ».

« La redynamisation du centre-ville passe par de nouvelles terrasses, la propreté et la reprise en main de la sécurité, pour retrouver une douceur de vivre à l’italienne ». Le jour même du lancement du centre-ville sans voiture par Madame le maire Nathalie Bicais, fin octobre, une nouvelle brigade anti-incivilités était opérationnelle : « Au total, 16 agents, respectivement issus de la fusion des ASVP et de la brigade environnement, rayonnent en binômes du lundi au samedi inclus sur le territoire communal en général et sur le coeur de ville en particulier », note Cédric Landreau, directeur de la Sûreté publique. Chacun de ces agents a vocation à être assermenté sur l’ensemble des infractions : poubelles non rangées, encombrants sur la voie publique, dépôts sauvages d’ordures, déjections canines, urine sur la voie publique, crachats, mégots, stationnements gênants, chiens errants. Sans oublier l’affichage sauvage, les haies débordantes sur la voie publique et les écobuages. « Cela est la condition pour que les Seynois puissent se réapproprier leur centre-ville, gagner en convivialité et favoriser les commerces », estime Gérard Beccaria, délégué à la relation et démocratie citoyennes. Cédric Landreau précise que « Chaque agent constate les infractions et dresse des Procès-verbaux, dont l’amende peut atteindre 1 500 euros ».

Afin de gagner en efficacité, les actions de la brigade sont coordonnées avec les agents du service propreté, et reçoivent l’appui systématique des agents de la Police municipale, des agents vidéo-opérateur, en contact permanent avec le chef de la salle de commandement et de supervision urbain.

Ce service de la brigade anti-incivilités assure une complémentarité avec celui de la Police Municipale, dont les missions sont dorénavant orientées sur la sécurisation et la protection de la population seynoise, précise le directeur de la Sûreté urbaine. Le moyen, indiquait Madame le maire, « d’apporter une réponse claire aux habitants du centre historique face aux difficultés liées aux réseaux, aux trafics et aux incivilités ».

Renseignements : 04 94 06 95 28
Urgences : 04 94 06 90 79
* Agents de surveillance de la voie publique
Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp