Chapiteaux de la Mer : un Freak Show superbement dérangeant !

Le 15 juin dernier, aux chapiteaux de la mer, c’est le cirque qui était à l’honneur avec la compagnie Toulonnaise la Divine Usine qui a su émerveiller le public avec un spectacle intitulé “Circus”. La saison hors les murs de Tisot s’achèvera place Martel-Esprit, les 26 juin et 6 juillet prochains, avec de la danse et du hip hop.

Pour cette traversée du siècle, les artistes ont fait se déplacer le public en nombre … un soir où le calendrier les opposait aux joueurs du RCT !

Une immersion dans les années 1930. 

Un homme gorille qui danse au-dessus de l’entrée des artistes et qui est prêt à effrayer le public, une femme à barbe qui orne ses longs poils de fleurs, des frères siamois, un musée des horreurs, un clown mélancolique, “des sales mioches”, un homme oiseau, un artiste mi-homme mi-femme (…) il y avait de tout pour se croire revenir au temps des “Freak Show” aux Etats-Unis. Célèbres à l’époque, ces représentations mettaient en scène  ceux que l’on qualifiait de “monstres humains” à cause de leurs malformations physiques ou de leurs caractéristiques hors-normes. Ce samedi soir, “les monstres” donc, étaient présentés par la divine Violette Vermine, une blonde extravagante des années 30 qui semblait tout droit sortie d’un film de Tim Burton. Tout aussi sensuelle que dérangeante, elle a accompagné le public dans sa découverte en chantant sur des mélodies d’époque des paroles d’Aya Nakamura et d’autres rappeurs français célèbres. Au son de la cloche, lorsque les visiteurs ont été invités à quitter les lieux pour que d’autres représentations soient données le même soir, tant il y avait de monde désireux de découvrir cet univers hors norme, tous se sont dits comblés de l’expérience … dérangeante.

Encore deux dates hors les murs pour Tisot ! 

Même si toutes les bonnes choses ont une fin, l’équipe du Centre culturel Tisot vous invite à deux autres sessions avant de baisser le rideau. Comme un cadeau d’au-revoir, ces dernières sont gratuites. Il y aura d’abord mercredi 26 juin à 19h, un spectacle de danse donné par “Isicathulo” une création artistique qui fusionne le Hip-Hop et le contemporain dans une performance percussive. La rencontre avec le public aura lieu sur la place Martel-Esprit en centre-ville. Pour finir, il faudra ajouter à votre calendrier un spectacle de Hip Hop le samedi 6 juillet à 19h, toujours en centre ville et sur la même place. C’est le groupe Tape Toast qui viendra secouer la rue avec une performance de Hip-Hop !

Partage
Notre site utilise des cookies pour réaliser des statistiques de visites, partager des contenus sur les réseaux sociaux et améliorer votre expérience. En refusant les cookies, certains services seront amenés à ne pas fonctionner correctement. Nous conservons votre choix pendant 30 jours. Vous pouvez changer d'avis en cliquant sur le bouton 'Cookies' en bas à gauche de chaque page de notre site.