Daniel Niedospial : retrouver le partage

Depuis novembre dernier, Daniel Niedospial est Volontaire européen au sein de l’association « Petits Frères des Pauvres* ». L’occasion pour ce jeune Polonais de 25 ans originaire de Poznan d’accompagner les personnes âgées isolées, de lutter contre la fracture numérique et de promouvoir les échanges culturels franco-polonais.

« Les jeunes sont rarement perçus comme une force de solidarité ». Pour casser ce stéréotype, Daniel Niedospial raconte le parcours qui l’a amené à La Seyne-sur-Mer. « J’ai fait mes études à Sheffield (Angleterre) avant d’obtenir en 2020 ma licence de Langues étrangères appliquées (LEA) français, portugais et tchèque », explique-t-il. Bientôt, la crise du Covid et le Brexit coincent le jeune Polonais qui trouve une annonce sur la page francophile d’un site internet** : « Les Petits Frères des Pauvres cherchaient deux volontaires européens. J’ai passé en ligne un premier entretien avec leur siège, à Paris, puis un deuxième avec l’équipe Ouest-Var à Mar-Vivo », se souvient-il. Logé à la villa Les Fleurs, Daniel accompagne quotidiennement les personnes âgées isolées : « On n’est pas des aide-soignants. Nous assurons une écoute, nous luttons contre la fracture numérique en apprenant à se servir de tablettes ». Daniel rédige aussi des articles sur la Pologne, où il raconte les curiosités sur ses villes, sa cuisine, ses fêtes comme la Majówka (pont du premier mai) ou la proclamation de la Constitution de 1791, antérieure à la nôtre. « Promouvoir les échanges culturels franco-polonais me permet de faire découvrir mon pays, pas très bien connu ici ».

La pandémie demeure en tout cas un facteur aggravant à l’isolement des personnes âgées. Le réveillon de Noël, habituellement célébré par une grande fête à la villa Les Fleurs, n’a pu se tenir cette année : « Nous nous sommes rendus individuellement au domicile des personnes, pour partager avec elles des plats préparés chez le traiteur. C’est important. La semaine dernière, je suis resté plus de 3 heures chez une dame qui vit seule avec son chien à Tamaris. Elle ne voyait plus ses enfants et petits-enfants depuis des mois ».

A la rentrée, les étudiants et lycéens seynois retrouveront Daniel. L’occasion de susciter des vocations pour entretenir les liens intergénérationnels, en somme.

* Villa Les Fleurs 136, avenue des Fleurs à Mar-Vivo. Permanences le mardi de 10h à 12h, le mercredi de 15h à 17h et le jeudi de 10h à 12h. Tel. 04 94 71 11 82

** https://www.facebook.com/panodfrancuskiego du professeur de français Jacek Mulczyk-Skarzynski . Voir aussi sur https://europa.eu/youth/solidarity_fr, à l’attention des jeunes Européens de 18 à 30 ans.

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp