Fort de l’Eguillette

Construit sous Louis XIV, le fort de l’Eguillette forme avec la Tour Royale et le fort de Balaguier un ensemble stratégique destiné à bloquer l’accès à la petite rade de Toulon.
Avec sa tour carrée et ses deux ailes en retour, il offre un exemple unique de l’architecture militaire sur nos côtes.

Built under Louis XIV, “l’Eguillette” fort forms, with the” Tour Royale” and the “Balaguier” fort, a strategic complex intended to block the access to the small Toulon bay.
With its square tower and its two wings in return, it offers a unique example of military architecture on our coast.

Architecture

L’appellation de l’Eguillette pourrait venir du terme provençal « ayguade » qui désigne des points d’eau douce où les marins venaient se ravitailler.

Contrairement aux constructions rondes du fort Balaguier et de la Tour Royale, la tour de l’Eguillette est carrée, flanquée de deux ailes obliques. On y trouve un couloir et une batterie à ciel ouvert avec des parapets et des embrasures, derrière lesquels deux canons menaçaient les navires ennemis en tir rasant.

Le fort de l’Eguillette est un fort en batterie basse. À l’époque de la marine à voile, il était utilisé pour faire feu sur la coque des navires.

La face arrière des deux ailes est formée par une galerie de fusillade se raccordant sur celle de la tour.
Le rez-de-chaussée de la galerie est voûté et ses murs sont percés de créneaux pour la défense rapprochée au fusil.

Le mur de façade de l’aile gauche est l’ancien parapet d’infanterie, dont on peut encore apercevoir les créneaux de fusillade.

Historique

Au 15ème siècle, la marine à Toulon connaît une extension fulgurant. De part son ouverture directe à la haute mer, la rade de Toulon est une cible facile pour les attaques de flottes ennemis. Pour le gouvernement royal, il devient indispensable de monter une importante défense du port.

Le fort de l’Eguillette, reconnaissable à sa tour carrée, est édifié entre 1672 et 1685, dans le contexte des préparatifs de la Guerre de Hollande. La construction est confiée à l’entrepreneur Chaussegros.
Le fort vient ainsi compléter, aux côtés de la Tour Royale ou Grosse Tour du Fort Balaguier la protection de la petite rade.

À la fin du 17ème siècle, le fort de l’Eguillette offrait une protection efficace au port de Toulon mais aussi aux rivages seynois.

Au milieu du 19ème siècle, avec les progrès de l’artillerie, la batterie de droite est fortifiée par des voûtes en maçonnerie.
La batterie de gauche est remblayée pour éviter d’être retournée contre l’arsenal en cas de prise du fort.

Le fort est déclassé le 5 février 1877. Il est cédé à la Marine le 10 août 1924 pour le service des ateliers et des magasins de défenses sous-marines.

De nos jours, il est toujours occupé par la Marine nationale qui a entrepris une importante et remarquable opération de restauration à partir de 1997.

Occasionnellement, des expositions et manifestations culturelles y sont organisées ainsi que des concerts et des pièces de théâtre.

Informations pratiques

Horaires d'ouverture

Ouverture lors des Journées du Patrimoine en septembre et lors de manifestations ponctuelles.

Openning days and hours
Open during the Heritage Days in September and during special events.

Tarifs

Entrée libre / Free entrance