Des policiers en stage d’entraînement à Langevin

Du 24 au 26 février derniers, une quarantaine de représentants des forces de l’ordre étaient réunis au gymnase Langevin pour un stage consacré aux techniques de défense et d’interpellation. L’occasion d’être plus performants et confiants sur le terrain. Gérard Beccaria, adjoint à la sécurité, s’est rendu sur place pour la remise des prix.

Ils sont gendarmes, policiers, douaniers ou agents pénitentiaires et sont venus de toute la France à La Seyne-sur-Mer pendant trois jours. Une quarantaine de représentants des forces de l’ordre se sont retrouvé en stage d’entrainement pour mieux appréhender les techniques de défense et d’interpellation qui leur serviront une fois sur le terrain. « Quel que soit notre métier, on fait beaucoup d’heures, la routine gagne et on a peu de temps pour s’entraîner », rappelle Heloïse Moreau, entraîneur pour ASP, la marque organisatrice de ces stages en France et à l’étranger.

« Lors d’une intervention, on est sous stress, et on a du mal à reproduire des gestes et des techniques. II faut donc s’exercer un maximum pour maîtriser ces techniques. C’est la base de la réussite de l’intervention. »

Pendant les trois journées, les stagiaires ont été formés au bâton télescopique, à la pose des menottes et à l’emploi de la lampe tactique. Une manière d’être dissuasifs sans pour autant avoir recours à la force.

Partage