Emploi et handicap : lever les freins, tisser des liens

A l’occasion de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), et sous l’impulsion de Valérie Guittienne, élue en charge de l’inclusion des personnes en situation de handicap, une matinée « Rencontres entreprises » s’est tenue le 16 novembre à Saint-Elme.

Les moments d’échanges ne sont jamais vains. Preuve en a été apportée avec la matinée « Rencontres entreprises » organisée mardi 16 novembre au restaurant La Vie est une fête, à Saint-Elme, dans le cadre de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH). A l’initiative de ce rendez-vous, Valérie Guittienne, adjointe déléguée à l’inclusion des personnes en situation de handicap explique : « Depuis que je suis élue, je suis régulièrement interrogée sur l’emploi par des personnes handicapées. Même si ce n’est pas directement mon domaine d’intervention, poursuit l’élue, je suis en mesure de faire bouger un peu les lignes en faisant se rencontrer des acteurs du territoire et des entrepreneurs locaux. Il faut la bonne communication pour le bon accompagnement et le réseau c’est important. On voit bien que c’est ce qui fonctionne. C’est dans cet objectif que j’ai contacté Meddy Viardot (le président du Rotary-club La Seyne-Saint-Mandrier). » Ce dernier a répondu présent, tout comme plusieurs représentants d’entreprises (Adeto, centre Leclerc), les principaux acteurs associatifs de l’insertion professionnelle œuvrant à l’inclusion des personnes handicapées dans le Var (Adapt 83, Cap-emploi, Adapei 83, IME Folke Bernadotte, Jeune chambre économique du Var, Mission locale), ainsi que des demandeurs d’emploi concernés. Le conseiller municipal délégué à la communication et au numérique au service du citoyen, Ali Gharbi, assistait également à la rencontre.

« Une force pour l’entreprise »

« Nous sommes unanimement sensibles à la cause mais nous ne savons pas toujours comment nous y prendre », admet Meddy Viardot, sous sa casquette de chef d’entreprise (dans l’immobilier). Aussi, ajoute-t-il : « Nous sommes là pour briser la glace et créer du lien. » « Une personne handicapée peut être une force dans l’entreprise », assure Olivier Malabiau, chargé d’insertion dans différentes structures d’accompagnement professionnel, dont l’Adapt 83. « Mais il est important, selon lui, de mettre en place un projet qui fédère le personnel. Des études montrent que cela améliore l’organisation de l’entreprise, que c’est une réelle opportunité et non un frein. »

Lever les obstacles passe en effet, avant tout, par une meilleure connaissance des possibilités d’accompagnement, aussi bien de l’employeur que de la personne en situation de handicap (pas forcément visible) en recherche d’un emploi. L’occasion a ainsi été donnée à chacun des participants de présenter son champ d’actions, de témoigner, voire de faire passer un CV.

Cette première matinée « Rencontres entreprises » s’étant révélée particulièrement constructive, Valérie Guittienne envisage de « pérenniser ce type d’événements afin d’en faire un rendez-vous régulier ».

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp