Gilles Luka : Son nouveau single validé par Sting

Le musicien seynois a réinterprété « Message in a Bottle ». Le clip a été tourné en novembre dernier sur la plage du Boeuf, avec des images de dauphins filmés par Laurent, un pêcheur seynois. Très touché, Sting a approuvé ce cover (*).

Les habitués des dance-floors et les fans de téléréalité connaissent Gilles Luka. Compositeur de musique électronique et producteur, notamment avec le groupe Ocean Drive qu’il a créé au début des années 2000, le Seynois a composé les génériques de l’émission « Les Anges de la téléréalité », celui de l’émission d’Arthur, « Le vendredi tout est permis» mais il est aussi en charge du montage musicale du show Miss France sur TF1 depuis 8 ans.

Mais les Seynois le connaissent surtout car il est le petit-fils d’Huguette Vallet, la créatrice du Club d’art musical au 1 rue Antelme. Issu d’une famille de musiciens, sa mère, Karine Fahy, est une professeure de chant reconnue dans la région.

Des dauphins à Fabrégas

« Après Ocean Drive qui a cartonné, j’ai beaucoup produit. Et après toutes ces années dans l’ombre de la production, j’avais envie de me remettre en scène, raconte le Seynois. Et ça fait longtemps que « Message in a bottle » me tourne dans la tête. Cet été, un copain pêcheur m’envoie des vidéos de dauphins tournées à Fabrégas. En les regardant, le cover et le clip étaient faits dans ma tête ».

« Avec la société Loannprod, habituée des documentaires sur la nature, qui a co-réalisé le clip, on a décidé d’utiliser les images de dauphins et de tourner le clip à la plage du Boeuf. Ce site est juste magnifique, on s’y sent au bout du monde ».

Manquait la validation de l’auteur, Sting. « Quand on réalise une réinterprétation, il y a des règles à respecter et on est jamais sûr de l’aval de l’auteur. J’ai été aux anges quand Sting a validé le titre. Comme il est très engagé pour la défense de l’environnement, il a été très touché ».

Plus de 3 millions de stream

Gilles Luka a donc édité le single sous son nouveau nom concept, Colorblast dans le label Broddway publishing (Virgin records / Universal music). « Je ne cherche pas le tube, je voulais faire plaisir et me faire plaisir. Mais la bonne surprise c’est qu’il marche plutôt bien sur les plateformes ». En effet, la vidéo sortie début décembre sur la chaîne Youtube de Colorblast engrange plus de 240 000 vues un mois plus tard et cumule plus 3 millions de streams.

(*) Expression anglaise pour décrire le titre d’un artiste réinterprété par un autre.

Colorblast - Message In A Bottle

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp