Hameau des Romanes : Opération de polices XXL

Mercredi 6 octobre au matin, une opération conjointe des polices municipale et nationale, du prestataire de la propreté urbaine, Pizzorno et du bailleur social THM a été conduite au Hameau des Romanes, quartier Berthe. Madame le maire s’est rendue sur place.

Nathalie Bicais et Cédric Landreau, directeur de la sûreté publique et responsable de la Police municipale.

Après des opérations similaires à la Présentation, et à Berthe, notamment aux Vignes, c’était au tour de la résidence Le Hameau des Romanes de profiter d’une grande opération de nettoyage, de polices municipale et nationale, de recherche de stupéfiants à l’aide de la brigade canine, et de contrôle des baux par l’office Toulon Habitat Méditerranée.

« Nous faisons face à un gros problème de squat », dénonçait Nathalie Bicais pendant l’opération au Hameau des Romanes, une résidence construite à la fin des années 2000, dans le cadre du Programme de rénovation urbaine signé en 2006.

« 200 appartements squattés. C’est la misère humaine qui exploite la misère humaine, déplore madame le maire. En moins de trois jours, ces réseaux peuvent installer un squat. Avec les agents de l’office toulonnais THM, nous profitons donc de cette opération des deux polices pour vérifier les baux et les présences dans les appartements ».

Frachants et immondices

Dès 8h, en ce mercredi 6 octobre, les agents et les engins de Pizzorno ont commencé par nettoyer et débarrasser la résidence des frachants, deux-roues et véhicules abandonnés. Sans compter les tas d’immondices trouvés dans le petit espace vert juste derrière le Hameau, un lieu qui donne directement sur la cour de l’école Victor-Hugo.

« On lâchera rien »

Pour Malika Baghdad, adjointe des quartiers Nord « ces opérations de polices conjointes sont essentielles pour les résidents. Cette forte présence policière rassure. Le prestataire Pizzorno est avec nous pour assurer aux résidents l’environnement qu’ils méritent ».

« L’opération XXL que nous menons encore ce matin permet d’intervenir rapidement et efficacement sur un secteur donné, assure Pascal Tassisto, adjoint à la sécurité. C’est un travail de longue haleine, on ne peut pas en mesurer l’impact à cours terme. Mais pour la sécurité des Seynois, on ne lâchera rien ! »

Epaves et stupéfiants

Pour les agents de l’office HLM toulonnais, c’est aussi un travail conséquent qui commence, celui de contrôler les appartements vacants, tous les loyers et les baux.

Afin que les résidents récupèrent des places de stationnement, des espaces propres et un environnement digne, plus d’un dizaine d’épaves ont été enlevées, ainsi que les frachants et les ordures qui jonchaient certaines parties communes.

De son côté la Police nationale, épaulée par les agents de la Police municipale, avait envoyé la brigade de stupéfiants et Yki, le célèbre chien de la brigade canine, qui a écumé et reniflé toutes les parties communes de la résidence.

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp