« Ici commence la mer » !

De la cité à la mer… Le trajet emprunté par les déchets, à travers les réseaux d’eaux pluviales, pour polluer la Méditerranée, fait l’objet d’une campagne de sensibilisation menée par les élèves de 6ème de la classe Environnement du collège Henri-Wallon. Celle-ci s’inscrit dans un projet pédagogique qu’ils poursuivront jusqu’à la 3ème.

« Ici commence la mer ». C’est le message, peint au pochoir, que des élèves du collège Henri-Wallon ont imprimé au sol, ce mardi 8 juin, devant les bouches du réseau pluvial de leur quartier, notamment aux abords des écoles Lucie-Aubrac et Pierre-Sémard*. Un appel à une prise de conscience lancé par la classe de 6ème Environnement, également baptisée classe « Isabelle Autissier » (la navigatrice est aussi présidente d’honneur du WWF-France), qui existe depuis une dizaine d’année, selon Catherine Belloc, professeure de SVT. « Nous nous intéressons à la mer Méditerranée, à son rôle de régulateur du climat, aux conséquences du tourisme… », indique-t-elle, non sans avoir rappelé que « la Méditerranée est aussi la mer la plus polluée du monde ». D’où l’idée de travailler avec les collégiens « sur l’impact ce que l’on jette à terre » : « Qu’est-ce que deviennent les déchets ? Ils finissent à la mer ! » Comment ? En empruntant le réseau d’eaux pluviales !

Écologie au programme

Les collégiens se sont penchés sur cette thématique dans le cadre d’un parcours pédagogique qui se poursuivra jusqu’à la 3ème. « Il faut continuer la sensibilisation, c’est une volonté forte dans les programmes. D’ailleurs, dans chaque classe, les élèves élisent deux éco-délégués », précise Christèle Riquelme, professeure de technologie, qui intervient également sur le projet de la classe Environnement, avec Nicolas Peyret, professeur de physique.

« Nous avons eu un intervenant de l’Institut océanographique Paul-Ricard. Dans le cadre de la Journée mondiale des océans, nous avons ramassé, ici, dans le quartier Berthe, plus de 105 kilos de déchets. Et nous sommes aussi allés ramasser les déchets sur les plages », raconte Catherine Bolloc.

Une affiche, un clip…

La classe Environnement s’est ensuite investie dans une campagne de sensibilisation très complète et réussie, qui comprend une affiche réalisée par Mohamed. Son slogan : « Jeter dans la cité, c’est jeter dans la mer » (ci-contre). « J’ai voulu montrer le trajet des déchets qui vont jusqu’à la mer, et aussi faire comprendre que des animaux meurent à cause de ça », explique-t-il. Mirna et Clara ont conçu un clip (à visionner en flashant un QR-Code figurant sur l’affiche, où un second QR-Code donne accès à informations complémentaires). Pour illustrer le propos, les 21 élèves de la classe ont en outre créé des photomontages représentant des pluviaux sur la baie du Lazaret ou la plage des Sablettes.

« Dans le programme de technologie, nous travaillons sur les matériaux que l’on produit, sur le temps qu’ils mettent à se dégrader… Le lien est directement fait entre la fabrication des objets et leur impact sur l’environnement. Et ce projet permet d’aborder l’outil informatique, le montage vidéo, le montage photo… différentes techniques et outils, dont la maîtrise est utile pour la poursuite de leur scolarité », souligne Christèle Riquelme.

« La mer, c’est notre richesse à tous »

Le résultat a été présenté, ce mardi 8 juin, à madame le maire Nathalie Bicais, l’initiative étant soutenue par la Ville et par la Métropole Toulon Provence Méditerranée. « Bravo pour cette belle action ! C’est bien de montrer ça, car tout le monde ne le sait pas », a-t-elle apprécié. Elle a, pour sa part, décliné les actions menées par les pouvoirs publics : l’enlèvement des épaves de bateaux, les campagnes Ecogestes Méditerranée, les labels Port Propre et Pavillon bleu… avant de résumer : « La mer c’est notre richesse à tous, c’est un bien commun de l’humanité. C’est aussi un vecteur pour trouver du travail, pour pratiquer des loisirs…

*Les établissements scolaires du quartier Nord de La Seyne sont en Réseau d’éducation prioritaire (Rep+)

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp