La brigade de l’environnement de Saint-Cyr à La Seyne

Du mardi 22 au jeudi 24 juin derniers, trois agents de la brigade de l’environnement de la Ville de Saint-Cyr-sur-Mer ont suivi leurs collègues de La Seyne-sur-Mer. Objectif, s’inspirer de l’expérience seynoise.

Trois journées d’immersion, sous forme de patrouilles sur le terrain. C’est ce qu’ont vécu trois agents saint-cyriens au côté de leurs collègues seynois : « Cela a permis de voir l’étendue des compétences de la brigade de l’environnement à l’échelle d’une grande ville », constate Anne Lys, directrice du domaine public et du commerce à St-Cyr. Co-intervention avec la brigade canine, ramassage de gabians morts, constats de dépôts de gravats sauvages, rappel de l’élagage des haies privées sur la voie publique, les actions se sont enchaînées selon le credo suivant : « D’abord prévenir et informer. Ensuite alerter et enfin réprimer », rappelle Christine Sinquin. Pour cela, l’adjointe à l’environnement entend mettre en place avec son collègue Gérard Beccaria des patrouilles en binôme avec la Police municipale : « Pour l’heure, nous avons six agents à notre brigade de l’environnement. Cet effectif doit doubler durant la mandature, tout en lui faisant suivre une procédure d’assermentation », détaille Christine Sinquin.

Une procédure indispensable pour pouvoir verbaliser les contrevenants, qu’ils soient dans les zones naturelles des massifs du Fort Napoléon ou de Sicié, ou dans les parcs Braudel ou de la Navale.

« En effet, la brigade environnement est aussi bien compétente en matière de cadre de vie (respect des arrêtés municipaux, divagations de chiens sur l’espace public, interdiction de nourrissage des animaux,..) qu’en matière d’environnement (protection de la bio-diversité, des massifs et des plages…) », conclut Carole Botterro, cheffe du service de la brigade environnement.

Devant les futurs locaux de la brigade de l’environnement, avenue Garibaldi

 

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp