L’école innovante est inclusive

L’Institut médico-éducatif Léo-Lagrange a été officiellement inauguré, ce lundi 28 novembre, en présence de Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée des personnes handicapées, Charlotte Caubel, secrétaire d’État chargée de l’enfance et Evence Richard, préfet du Var. Cet établissement géré par l’association Phar83 est le premier dans le département à être implanté au sein d’une école publique. Depuis la dernière rentrée des classes, il accueille 45 enfants porteurs de handicap. Lors du couper de ruban, Nathalie Bicais, maire de La Seyne-sur-Mer a ainsi salué « une grande avancée sociale en faveur de celles et ceux qui seront les citoyens de demain ».

En septembre dernier, à La Seyne-sur-Mer, 45 enfants porteurs d’un handicap ont pu faire leur rentrée scolaire dans un institut médico-éducatif situé dans l’enceinte d’une école publique. « Ils peuvent évoluer parmi des camarades de leur âge, avec les meilleures chances d’intégration et d’épanouissement », souligne Manuel Duréault, directeur général de Phar83, association qui assure la gestion de l’IME Léo-Lagrange. Et si celui-ci a pu voir le jour, c’est selon lui « grâce au concours de nombreux acteurs de la commune de La Seyne-sur-Mer, des services départementaux de l’Éducation nationale et de la délégation varoise de l’Agence régionale de santé Paca  ». « Grâce à l’engagement de chacun des acteurs réunis ici, nous réalisons une grande avancée sociale en faveur de celles et ceux qui seront les citoyens de demain », abonde le maire de La Seyne, Nathalie Bicais.

Pour sa part, indique-t-elle, la Ville « a procédé au déclassement des anciens terrains de sport pour partie utilisés par le groupe scolaire Léo Lagrange, soit une surface de 2980 m2, donnée en bail en construction à l’association Phar83. Elle a également signé une convention afin qu’une vingtaine d’élèves de l’IME déjeunent tous les jours dans le restaurant scolaire, en même temps que les élèves de l’école, cela afin de prolonger la démarche de développement des formes d’inclusion innovantes sur tous les temps de l’enfant ».

« Un engagement humain, mais aussi républicain »

Ce lundi 28 novembre, dans le cadre d’un déplacement en région Sud, la ministre déléguée chargée des personnes handicapées auprès du ministre des solidarités, Geneviève Darrieussecq, et la secrétaire d’État chargée de l’enfance auprès de la Première ministre, Charlotte Caubel, sont venues à La Seyne inaugurer le premier établissement de ce type dans le département, aux côtés notamment du préfet du Var Evence Richard et du maire Nathalie Bicais.

L’occasion pour le président de Phar83, Jean-Pierre Velghe, et son directeur général, Manuel Duréault de faire visiter cet établissement innovant aux membres du gouvernement et élus départementaux et municipaux présents, dont Valérie Guittienne, Véronique Leportois, Ludovic Pontone et Sophie Robert. Tous ont déjeuné sur place, rencontré les personnels et même participé à des activités ludiques avant de couper le ruban.

« Avec notre nouvel IME, nous prenons un engagement humain, mais aussi républicain. Républicain car il a été bâti au cœur de l’école de la République, là où chacun apprend à se construire en tant que futur citoyen de droits et de devoirs, là où sont inculquées les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité », a déclaré Nathalie Bicais. « Aujourd’hui, a-t-elle poursuivi, l’IME est une nouvelle étape qui s’inscrit dans notre engagement pour l’inclusion des personnes handicapées ». Le maire estime ainsi qu’« en renforçant cette égalité de traitement, nous favorisons les conditions nécessaires à l’égalité des chances ». Aussi, selon elle, « lorsque cette dernière ne s’impose pas de fait, il est de notre devoir de la construire dès le plus jeune âge ».

Partage