Les BIG s’activent !

Lancées au printemps par madame le maire Nathalie Bicais, les BIG (Brigades d’intérêts général) enclenchent la vitesse supérieure cet automne. Parmi ces Seynois volontaires pour réaliser bénévolement des petits travaux sur le domaine public, Bernard Argiolas assure, en lien avec les services de la Ville, la coordination des projets.

Afin de satisfaire, à la fois un « fantastique élan citoyen » et le « besoin de mener une multitude de de travaux de rénovation », madame le maire lançait, le 2 avril dernier, les BIG (Brigades d’intérêt général). Ce jour-là à l’Hôtel de Ville, les six premiers volontaires officialisaient leur engagement par la signature d’une convention (qui assure leur couverture juridique), et Nathalie Bicais indiquait : « De très nombreux Seynois ont manifesté leur souhait de s’investir au profit de la collectivité ».

Bernard Argiolas, citoyen coordinateur des BIG

Les BIG sont par conséquent amenés à s’étoffer, à se développer et de ce fait à se structurer. Or, c’est précisément une mission que madame le maire a confié à Bernard Argiolas. « Je suis un BIG parmi les BIG, totalement bénévole, mais au lieu de manier le pinceau, je coordonne les actions en lien avec l’agent municipal dédié qui intervient sur l’aspect technique », explique cet ancien professeur d’histoire-géographie qui mène aujourd’hui, dit-il, « une retraite très active ». Il est en effet président de l’association Les Amis de La Seyne ancienne et moderne, membre de l’Académie du Var et commissaire enquêteur. Et s’il s’investit à présent dans les BIG, c’est qu’il voit, en ce projet, « une bonne occasion de faire évoluer l’image de la ville ».

Un volet Environnement

Les BIG ont participé, cet été, à la rénovation de l’école Cédric de Pierrepont : « Leur plus gros chantier », selon Bernard Argiolas.

Depuis leur création, les BIG ont déjà rafraîchi les locaux abritant la Maison d’animation seniors (square Malsert), l’Espace Aristide-Briand, la salle d’exposition de l’Office de tourisme aux Sablettes et ils ont pris part aux travaux réalisés à l’école Cédric de Pierrepont (ex-Malsert 2). Ce, avec le concours de l’enseigne Castorama, partenaire de la Ville, qui fournit matériaux et conseils techniques.

Bernard Argiolas entend poursuivre la dynamique autour des « trois aspects auxquels madame le maire tient ». Des actions porteront ainsi « sur les bâtiments publics nécessitant des petits travaux, sans faire de concurrence aux entreprises », souligne-t-il. Les BIG agiront également « sur le volet Environnement, avec le nettoyage du littoral » et ils contribueront à « l’embellissement de l’espace public ». Et Bernard Argiolas de préciser : « Certaines opérations seront conduites conjointement avec le service municipal des Bâtiments communaux, aux tennis Barban, par exemple ».

Nathalie, Isabelle, Alain, Julien, Carole et Sophie se sont engagés dans les BIG dès leur création. Leur intervention à l’espace Aristide-Briand a permis d’y installer, durant l’été, une première exposition : “Ces Géants… fierté de la construction navale”. L’équipe était présente lors du vernissage, le 2 juillet dernier.
Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp