Réhabilitation de La Corniche de Tamaris

La corniche de Tamaris va être complètement réhabilitée notamment pour mettre en valeur ses 5 km côtiers.

Ce balcon sur la méditerranée va retrouver la qualité d’un aménagement digne de son créateur : Michel Pacha. Des animations régulières participeront également à la mise en valeur de ce littoral. Ce projet de réhabilitation est un projet phare du mandat.

projet de rénovation et concertation publique de la corniche

Corniche Tamaris : le projet s’esquisse

Mercredi 20 juillet a eu lieu la réunion publique de présentation de l’avancement du projet d’aménagement de la Corniche de Tamaris, pilotée par la Métropole TPM, au chapiteau de la Mer des Sablettes. L’occasion pour les habitants de découvrir l’avancée du programme après la première phase de concertation, notamment l’installation d’un ponton promenade, d’une piste cyclable et d’un sens unique, au nord, visant à faciliter la circulation. (ci-dessus découvrez l’ébauche des premières pistes du projet) 

La corniche de Tamaris va être complètement réhabilitée, permettant une mise en valeur de ses 4,5 km de côte sur la Méditerranée. Après une phase de concertation du public au printemps, mercredi 20 juillet, une centaine d’habitants était ainsi réunie au chapiteau de la Mer, pour découvrir le projet présenté La compagnie des rêves urbains.

Les pistes sur le futur visage de la corniche ont ainsi été dévoilées, croquis et perspectives à l’appui. Les Seynois présents ont pu visualiser à quoi pourraient ressemblé leur futur secteur de vie et soumettre quelques interrogations. Les services de l’État (DDTM, DREAL et UDAP) étudieront par la suite l’ensemble du projet. Puis, suivra l’évaluation environnementale (étude impact) et l’enquête publique. Le projet n’est donc pas définitif et est susceptible d’évoluer dans l’avenir.

Un bon projet est un projet qui correspond à l’attente de ses citoyens. Voilà pourquoi ces ateliers de concertation étaient indispensables pour recueillir vos propositions. Nous avons compris que vous souhaitez des espaces de convivialité.” s’exprime Nathalie Bicais, maire de La Seyne-sur-Mer et vice-présidente de TPM.

Pour rappel, ce programme a pour objectifs une circulation apaisée et une piste cyclable du nord au sud avec des zones piétonnes. Le tout sera ponctué par une dizaine de parcs et espaces aménagés.

Le projet s’élève à 30 millions d’euros financés par TPM, avec des subventions de la Région et de l’Agence de l’eau. Il s’étalera sur 6 ans : début des travaux prévu fin 2023, avec une livraison annoncée pour 2027.

Les ateliers du printemps ont eu pour objectif de recueillir les propositions des habitants pour les 10 zones d’animation. 110 personnes y ont participé, principalement des riverains.

Les déplacements en ligne de mire

Lors des phases de concertation, la centaine d’habitants qui a pris part aux discussions a émis certaines priorités concernant les déplacements.

Parmi elles, le souhait de pouvoir se déplacer rapidement à vélo en toute sécurité, se déplacer rapidement en voiture ou encore améliorer le service des navettes maritimes :

  • Se balader en toute sécurité
  • Se déplacer rapidement en vélo en toute sécurité
  • Réduire la place des voitures et des camions
  • Se déplacer rapidement en voiture
  • Améliorer le service des navettes maritimes
  • Améliorer le service des bus

La question de la circulation à sens unique a également préoccupé les habitants qui sont globalement favorables à cette idée. Cela concerne la partie qui s’étendrait de Monaco Marine au port du Manteau, soit la partie nord de la corniche. La partie sud restant à double sens avec des questions :

  • Quel impact sur la circulation à l’échelle de la ville ?
  • Quelle gestion du stationnement ?

Les 10 zones d’animation à l’étude

Le projet comporte 10 zones d’animation avec des attentes communes à tous les espaces :

  • WC et points d’eau
  • Bancs pour se détendre et profiter de la vue
  • Poubelles
  • Services vélo : arceaux (voire consignes, recharge, location vélo)
  • Cales de mise à l’eau
  • Informations sur la Corniche, son histoire
  • Signalétique
  • Éclairage doux
  • Ombre & présence du végétal

PORTE SUD

Les points forts du projet relevés par les participants sont :

  • Mise en valeur de l’entrée de la Corniche
  • Points de vue sur la mer
  • Ombrage et végétalisation
  • Plage, possibilité de se baigner

Ils proposent :

  • Services liés à sa localisation à l’entrée de promenade (signalétique, infos, WC, parking vélo, location vélo…)
  • Développement des activités nautiques (dont aviron)
  • Jeux d’eau, fontaines
  • Aménagements favorables aux oiseaux (halte migratoire)

LE PONTON – PROMENADE

Les points forts relevés par les participants sont :

  • La proximité de l’eau
  • La possibilité de s’isoler du flux de voiture
  • Des questions sur la résistance, la sécurité, la gestion de l’ouvrage et l’impact sur le club d’aviron

Ils proposent :

  • Pontons dédiés aux pêcheurs
  • Accès à l’eau : baignade, plongeon, paddle, …
  • Esprit guinguette : buvette, festivals…
  • Tables d’orientation
  • Installations artistiques
  • Découverte faune/flore marine
  • Empêcher l’amarrage des bateaux et le mouillage

LE CROUTON

Les points forts relevés par les participants :

  • La place donnée à la nature et à l’eau
  • Le parcours pédagogique
  • L’accueil de groupes, le lien avec les activités scientifiques de l’institut de Lyon
  • La continuité avec le ponton-promenade

Ils proposent :

  • Espaces de convivialité et de sport
  • Espace pour les chiens
  • Allée ombragée dans la continuité du mail du parc Fanélie
  • Pour certains : souhait de pouvoir marcher au sol

EMBARCADERE ET PARKING TAMARIS

Les points forts relevés par les participants :

  • Suppression du stationnement sur l’embarcadère
  • Entrée/sortie du parking relais sur avenue Thierry
  • Création d’un belvédère solarium sur digue existante

Ils proposent :

  • Améliorer le fonctionnement du parking relais, l’ouvrir à tous
  • Buvette + sanitaires sur l’embarcadère
  • Créer une forte synergie entre la villa les Palmiers et la Corniche : petit jardin à l’ombre, itinéraire piéton entre la corniche et la villa Tamaris via A. Plane
  • Animer le ponton Av. Thierry (événements musicaux…)

PORT DU MANTEAU

Les points forts relevés par les participants :

  • Restauration plagette et mise à l’eau
  • Vue dégagée, préservation de l’authenticité
  • Conservation du terrain de pétanque
  • Rénovation appontement historique Michel Pacha
  • Ponton piéton le long du port

Des questions sur :

  • La place du stationnement
  • La cale de mise à l’eau

Ils proposent :

  • Buvette / foodtruck / tables pique-nique (mais attention aux nuisances)
  • Déplacer le petit bâtiment pour libérer la vue

ESPLANADE SEBILLE

Les points forts relevés par les participants :

  • Espace ouvert sur le fort et la Rade
  • Gradins et restauration de la plagette
  • Végétalisation et ombrage
  • Des avis partagés sur les barbecues (interdire ou proposer du mobilier fixe : tables et barbecues)

Ils proposent :

  • Jeux d’enfants
  • Ponton de pêche

PARVIS ET PORT BALAGUIER

Les points forts relevés par les participants :

  • Disparition des clôtures, espaces ouverts
  • Rénovation des quais et de la jetée
  • Navette maritime
  • Parkings

Ils proposent :

  • Restauration, café, terrasses
  • Kiosque, théâtre de verdure pour des événements
  • Marché
  • Musée / cinéma dans la friche CNIM

Des avis partagés sur le barbecue et les pique-nique

ANSE BALAGUIER ET PLAGETTES

Les points forts relevés par les participants :

  • Confortement de la baignade

Des questions sur la pollution de la zone de baignade.

Ils proposent :

  • Stationnement riverains + utilisateurs des plages
  • Reconstruire les anciens pontons (baignade, pêche…)

JARDIN DES CANNETS

Les points forts relevés par les participants :

  • Un aménagement paysager naturel
  • L’espace lecture
  • La végétalisation des abords du jardin
  • Le lien avec le Fort Balaguier

Ils proposent :

  • Préserver la tranquillité des riverains
  • Jardin botanique
  • Activités culturelles calmes
  • Fontaine, bassin d’eau

QUAI DES DOUANIERS

Les points forts relevés par les participants :

  • Ouverture et aménagement paysager du site
  • Belvédère de la rade et chemin des douaniers
  • Rénovation des quais, navette maritime et emplacements plaisance
  • Confortement de la plagette
  • Parking riverain

Ils proposent :

  • Rôle de « Porte Nord » de la Corniche : jonction transports, stationnement visiteurs, demi-tour pour repartir vers La Seyne
  • Espace pêche sur le ponton
  • Théâtre de plein air
  • Jeux d’enfants


CONCERTATION : une première esquisse du projet

C’est parti pour le projet d’aménagement de la Corniche Tamaris à La Seyne-sur-Mer qui sera réalisé par la métropole TPM. Mais d’abord, la parole est aux habitants et usagers de la corniche. La concertation a débuté vendredi 7 janvier 2022 par une première visioconférence publique pour présenter les contours du projet, le calendrier et surtout ouvrir un espace de participation citoyenne à ce merveilleux morceau de territoire.

En janvier et février, vous avez été plus de 1000 personnes à vous exprimer sur le diagnostic de la corniche et vos attentes pour son devenir.

Passons maintenant au projet. Donnez votre avis sur les grandes lignes du projet d’aménagement, appelées «Esquisse », de fin mars jusqu’au 18 avril.

La participation des habitants et usagers au projet

La Métropole Toulon Provence Méditerranée et la Ville de la Seyne sur mer ont souhaité associer les habitants et les usagers  à la conception du projet.

Un diagnostic participatif / janvier - février 2022

En ce début d’année 2022 le groupement mené par le paysagiste Guillermin a réalisé un diagnostic pour faire un état des lieux de ce qui fonctionne, ne fonctionne pas, déterminer ce qui pourrait être amélioré et lister les contraintes à intégrer. En plus des nombreuses études techniques réalisées, les riverains et usagers ont été mis à contribution :

– 1000 personnes ont répondu à l’enquête en ligne entre le 7 janvier et le 7 février 2022
– 190 participations aux 3 « diagnostics en marchant » organisées les samedis 15 et 22 janvier 2022

>Découvrez les résultats de ce diagnostic lors de la réunion publique vendredi 25 mars 2022.

A partir du 28 mars :
> Découvrez le résumé de vos contributions dans ce document

Participer à l’élaboration du projet / mars - avril 2022

L’agence Guillermin, paysagiste, va dessiner le projet d’aménagement d’ici le mois de juin.

Découvrez le 25 mars en réunion publique les grandes lignes du projet. Cette Esquisse répondra au programme défini par la Métropole et intégrera les éléments ressortis dans le diagnostic.

L’esquisse sera progressivement affinée et améliorée pour aboutir au projet finalisé fin juin.

Vous êtes invités à découvrir l’esquisse et donner votre avis, échanger avec le paysagiste et la Métropole sur cette proposition. Cela permettra d’enrichir la réflexion de la Métropole et du paysagiste pour l’évolution du projet.

Comment participer ?

– Les ateliers de concertation

La Métropole Toulon Provence Méditerannée et de le paysagiste Guillermin vous présentent l’esquisse, répondent à vos questions et vous demandent votre avis.
Durée : 2h30

Pour recueillir l’avis d’un maximum de personnes l’atelier est programmé 3 fois (merci de vous inscrire à une seule date) :

Jeudi 31 mars, 14h – 16h30        

Jeudi 7 avril, 14h – 16h30            

Jeudi 7 avril, 17h30 – 20h

Inscription aux ateliers : concertation.corniche.tamaris@la-seyne.fr / 04 94 06 96 33

Suite à cette concertation, le paysagiste fera évoluer son projet qui prendra aussi en compte les résultats d’études techniques complémentaires, l’avis du maître d’ouvrage et des autres partenaires.

En juin la Métropole Toulon Provence Méditerranée fera des arbitrages et validera le projet final qui devra recevoir un avis positif des services de l’Etat.

Ce projet sera présenté aux habitants en réunion publique fin juin, puis fera l’objet d’une enquête publique.

S’informer tout au long du projet

Par la consultation de la page web du projet.

Réhabilitation de La Corniche de Tamaris

sur les traces de Michel Pacha, l'homme qui a lancé la station balnéaire de Tamaris

Son destin fut exceptionnel. Marius Michel, dit Michel Pacha, homme d’affaires qui fit fortune dans l’Empire Ottoman, fût le premier bâtisseur de la station de Tamaris, à la Seyne-sur-mer, à l’époque de l’essor de la Côte d’Azur.

Nous sommes à la fin du XIXème siècle. Les touristes du monde entier se pressent à Nice sur ce qu’on appelle désormais la Promenade des Anglais, et profitent du soleil de la toute jeune “Côte d’Azur”.

Dans le Var, un homme observe cette évolution. Marius Michel, fils d’un capitaine de la Marine Royale et né à Sanary-sur-mer, a fait fortune grâce à l’installation de phares et balises sur les côtes ottomanes. Cette fortune, il veut la mettre à profit pour que sa terre natale, ait, elle-aussi, sa station à la mode.

Grand batisseur, il transforma de vastes étendues marécageuses en une station climatique hivernale de renommée internationale. Il aura fallu plus de 20 ans pour que naisse cette nouvelle ville qui deviendra le temps d’un instant la seconde Côte d’Azur.

Aujourd’hui encore, l’oeil averti trouvera à Tamaris-sur-mer les traces de son passé glorieux : le parc classé “remarquable” de l’ancien château de Michel Pacha, le Grand Hotel, l’Institut Michel Pacha.

Le 15 décembre dernier, le conseil métropolitain de TPM a voté 30 millions d’euros pour le programme pluriannuel d’aménagement de la corniche de Tamaris (2021-2026).

Photos

Informations pratiques

Période d'ouverture

Toute l’année

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Parkings gratuits à disposition

Arrêt de transport bateau et bus à moins de 500m