Noël scintillant, dans la sobriété énergétique

Du 25 novembre au 2 janvier*, le centre-ville adoptera un parcours de lumières intégrant la sobriété énergétique. Pluies d’étoiles sur le port, façades illuminées en centre-ville et éclairages des fresques de la « Marianne » et de la baleine seront visibles …jusqu’à 23 heures seulement, excepté pour les illuminations, branchées sur l’éclairage public.

Quai Péri, places Martel-Esprit, Bourradet et Loro. Les Gobos** illumineront les façades du 25 novembre au 2 janvier pour un coût énergétique moindre. Pas de mapping donc, mais des projections statiques, moins énergivores à l’heure où la facture des fluides (électricité, gaz, pétrole) est en passe de doubler. « La nouveauté cette année est l’éclairage des fresques de la « Marianne » de Snake, rue Ramatuelle, et de la baleine de Sock Wild Sketch, place Perrin », annonce Nathalie Bicais qui procédera à leur illumination le 25 novembre prochain. C’est donc sous le regard de ces fresques que les soirées guinguettes vont se succéder place Perrin. « Nous prônons un Noël scintillant plutôt qu’éblouissant, et ce sans ôter la magie du moment », souligne madame le maire.

Car de 1,6 million d’euros en 2021, la facture des fluides (Electricité, gaz, carburant) est passée à 2,8 millions d’euros cette année et devrait atteindre 5,1 millions d’euros en 2023 : « L’heure est à la sobriété énergétique. Nous cherchons toutes les pistes d’économies », assure Nathalie Bicais.

Travail de longue haleine, l’engagement dans la transition énergétique s’illustre par les 500 000 euros d’investissement engagés en 2022 dans l’isolation des bâtiments communaux, mais également le lancement d’études pour l’implantation de panneaux solaires sur dix édifices de la Ville, le recrutement d’un économe de flux, le chauffage limité à 19°C dans les bâtiments publics (20°C dans les écoles, 21°C dans les crèches et les EHPAD).

« Nous avons pris les devants en ratifiant le mois dernier la convention de partenariat du Programme ACTEE 2 Sequoia 3 », explique Christine Sinquin. « Il s’agit d’accélérer les projets de rénovation énergétique des bâtiments des collectivités territoriales ». Financés à 50 % par la Région Sud, des audits énergétiques ont été lancés pour la salle Tisot, les écoles Brassens, Jean-Zay, Pierre-Sémard, Elsa-Triolet, le Centre Mandela, La Provençale, le complexe sportif Scaglia et le gymnase Sauvat.

« Pour passer du vouloir-faire au pouvoir-faire », conclut l’adjointe déléguée à l’environnement.

* Jusqu’au 8 janvier pour les illuminations classiques, avec le même dispositif que l’an dernier, notamment place Lalo aux Sablettes et place St-Jean de Berthe.
** de l’anglais goes before optics, est une plaque métallique, sur laquelle est découpé, le plus souvent au laser, un motif. Cette plaque, alors placée devant un projecteur, permet d’obtenir une image lumineuse du motif.

Travaux en centre-ville : pause en décembre

Madame le Maire Nathalie Bicais est par ailleurs revenue sur les principaux chantiers en cours dans le centre-ville.

– Avenue Hoche, la pose des bacs poubelles a pris du retard en raison des inondations. Elle devrait toutefois être achevée pour le 25 novembre.

– Les bornes escamotables automatiques avenue Hoche, rue Franchipani et rue Baptistin Paul sont désormais équipées de caméras de lecture de plaques. 90 véhicules de secours sont d’ores et déjà répertoriés et les commerçants sont priés de se rapprocher de la Police municipale pour donner leur immatriculation.

– Rue Cyrus-Hugues et rue Taylor, les tranchées doivent être comblées et goudronnées par Grdf d’ici la fin novembre.

– Boulevard Jean-Jaurès*, les platanes ont été taillés en prévision des travaux début janvier : trottoirs et voierie vont y être refaits en janvier-février. Les chicanes ont été enlevées avenue Mistral pour faire passer la circulation à double sens. Le stationnement bénéficiera de l’ouverture début janvier de 50 places sur le site du square Malsert et par l’ouverture de l’esplanade Marine. Enfin, afin de délester le trafic, le demi-tour sera désormais autorisé au rond-point Yitzhak-Rabin.

* Concernant ce chantier, Madame le Maire se rendra à la rencontre des riverains, samedi 26 novembre à 9h30 devant le bar du rond-point Kennedy.
Partage