Pont-Levant : en haut des marches, l’Everest

Vendredi 4 février à 6h30, l’athlète seynoise unijambiste Valérie Hirschfield tentera 22 ascensions des 40 mètres du Pont-Levant. A ses côtés, Joris Jacquard vise en 12 à 14 heures les 222 aller-retours, soit la hauteur de l’Everest…

L’Orléanais Joris Jacquard est à l’origine du Projet Noé : gravir un Everest d’escaliers dans chaque région française, et collecter des dons pour l’institut Gustave Roussy, 1er centre de lutte contre le cancer, notamment pédiatrique. « J’ ai rencontré Joris sur une Tower Run, il y a quelques années, témoigne Valérie Hirschfield. Il m’avait invitée le 11 septembre 2021 à la Tour Montparnasse où j’avais battu mon record de 8 300 marches en 6h30 ».

Le 4 février 2022, l’athlète seynoise unijambiste se joindra à Joris, qui vient de terminer 13 étapes où il a chaque fois gravi l’équivalent de l’Everest. « Ludovic et Jérémy, deux pompiers de Vesoul, seront également avec nous. Ils vont effectuer les montées et descentes en tenue de feu et A.R.I. (Appareils respiratoires isolants). Très impressionnant à voir », annonce Valérie Hirschfield. 

Rappelons qu’en mai 2021, Valérie Hirschfield était parvenue à monter 2772 marches (chrono de 1h38) pour la même fondation. « Les Seynois avaient été très généreux, nous avions réussi à récolter 6500 € ».

https://www.helloasso.com/associations/la-fondation-gustave-roussy/formulaires/6/widget

Partage