Lancement du centre historique sans voiture

Vendredi 29 octobre à 11h très précise, madame le maire et de nombreux élus ont coupé le ruban sur un centre historique sans voiture. Promesse de campagne tenue !

Nathalie Bicais lors du lancement du centre historique sans voiture.

“Quel plaisir de se retrouver ici, dans ce petit coeur historique bâti par des Italiens” : C’est avec ces mots que Nathalie Bicais a entamé son discours à l’occasion du lancement du centre historique sans voiture, ce vendredi 29 octobre.  Le ciel s’est montré clément avec cette cérémonie en lui offrant une petite fenêtre d’accalmie sur le front des averses annoncées.

C’est en fin de matinée et sur  la place Martel-Esprit que ce lancement a eu lieu en musique. “Ce petit coeur historique qui fait l’objet de toutes nos attentions” ajoutait madame le maire devant un parterre composé d’élus, de la presse locale avec la présence notamment de la toute nouvelle antenne locale de BFM Toulon, de Seynois et de curieux.

Reprendre en main la sécurité

“Plus qu’un retour à la convivialité et d’une circulation apaisée dans le centre historique, expliquait la première magistrate, il s’agit aussi de développer les activités commerciales et de reprendre en main la sécurité dans les rues du centre colonisées par des bandes. Il s’agit aussi de ramener de la qualité en centre-ville. La présence humaine, festive et culturelle, c’est important pour faire reculer l’insécurité”.

La Dolce Vita

Avec ces quelques rues rendues aux modes doux, madame le maire espère le “retour du bien-être, de la douceur de vivre à l’Italienne. La Dolce Vita. Car cette histoire italienne, c’est l’histoire de la ville et il faut la raconter dans un démarche vertueuse. Avec les fresques, le fleurissement du port et cette exposition PhotoClimat, on peut, avec peu de moyens embellir le centre-ville. Il faut changer notre point de vue sur le centre-ville qui est riche. Cette piétonnisation de quelques rues n’est qu’un début. Il était important de commencer.”

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp