Un bureau des jumelages

Pendant que le cœur de ville avait des allures d’Italie, Nathalie Bicais, Maire de La Seyne-sur-Mer, a inauguré le bureau des jumelages et des relations internationales accompagnée de son invitée d’honneur, Arianna Buti, première magistrate de la commune italienne éponyme, et de Marie-Claude Paganelli-Argiolas, adjointe aux relations aux villes amies.  

Un week-end aux couleurs de l’Italie, de nombreux échanges à venir 

Situé en rez-de-chaussée de l’immeuble de la direction de la culture et du patrimoine, à l’angle de la rue Baptistin-Paul, le bureau est « un espace pour entretenir les liens avec toutes nos communes jumelles et développer les échanges, notamment en faveur des enfants, commence Nathalie Bicais. Car les échanges sont ce qui lient les populations. C’est dans cette optique que nous avons décidé de créer ces événements aux couleurs de l’Italie ce week-end avec des conférences et des expositions qui dureront jusqu’au 22 mai prochain.”

Tisser des liens avec les pays européens qui bordent la Méditerranée 

Si la commune a mis à l’honneur l’Italie durant cette semaine de célébrations, le maire a rappelé qu’elle occupe également le poste de Présidente de la Commission Europe au Conseil Départemental et que son ambition ne se limite pas à la péninsule : « Je suis très attachée à faire en sorte que les liens soient nombreux entre les villes d’Europe et le sud de la France. Il est question ici de l’Italie, mais aussi de l’Espagne bientôt et des autres pays avec lesquels nous partageons si bien la Méditerranée. C’est d’ailleurs dans le cadre de cette démarche que nous avons pu mener à bien le projet Neptune à Balaguier dernièrement. »

Ville jumelée peut aussi dire : élan de solidarité 

Avant de donner la parole à son invitée, Nathalie Bicais a souligné que « les fonds du jumelage iront en grande majorité aux enfants, pour qu’ils puissent voyager dans ces villes d’Europe, se baigner dans une culture différente et apprendre la langue ! J’insiste également sur le fait que jumeler des villes peut aussi être l’occasion de s’entraider lorsque les heures sont noires. Ce fut le cas avec Berdiansk, occupée en Ukraine, à qui nous avons pu, grâce à des associations, faire passer du matériel de premiers soins. »

La première magistrate de la ville de Buti, en Italie, émue aux larmes 

Du côté de l’Italie, les envies sont similaires. Arianna Buti, maire de la petite ville Toscane éponyme, a insisté sur les bienfaits du jumelage pour les enfants. Elle s’est dite ravie de voir les choses devenir officielles et a promis que les échanges scolaires seraient nombreux. Elle a également concédé être très émue après avoir échangé avec “les gens originaires de Buti” présents dans la ville Seynoise pour l’occasion.

Bureau des jumelages et relations extérieures
04 94 06 90 73
3, rue Baptistin Paul

Inauguration le 14 mai 2022, 3 rue Baptistin Paul

La délégation de Buti à Notre Dame du Mai

La délégation de Buti au restaurant Chez Giol à la Petite Mer

Partage