Domaine de Fabrégas

Joyau du patrimoine naturel, historique et humain de la ville, le Domaine de Fabrégas, espace périurbain limitrophe du massif du Cap Sicié, était autrefois un grand domaine agricole qui s’étendait jusqu’à la mer.
En 2014, la ville de La Seyne-sur-Mer réhabilite les anciennes terrasses de cultures du Domaine. Ce dernier propose aujourd’hui la vente directe des produits au public et permet l’approvisionnement de la restauration collective de la Ville. Dans une réelle volonté de protection de l’environnement, le domaine de Fabrégas s’emploie dans le même temps à préserver les habitats naturels et à valoriser les espèces qui y vivent.

A jewel of the city’s natural, historical and human heritage, the “Domaine de Fabrégas”, a peri-urban area next to the Cap Sicié massif, was once a large agricultural domain that extended all the way to the sea.
In 2014, the city of La Seyne-sur-Mer rehabilitated the old cultivation terraces of the Domaine.
Today, the Domaine offers direct sales of its products to the public and supplies the city’s collective catering service. With a real intention to protect the environment, the “Domaine de Fabrégas” also works to preserve natural environments and to develop the species that live there.

Descriptif

La domaine

Le domaine de Fabrégas s’étend sur une zone de 55 hectares constituée d’une bâtisse (autrefois demeure bourgeoise), de jardins et de bois.
Elle est aussi domaine agricole. La parcelle dédiée est destinée l’agriculture biologique.
Les produits de la récolte sont vendus sur place (mercredi de 16h à 19h en été et de 14h à 19h en hiver et samedi de 9h à 12h) et alimentent également en partie les cuisines de la restauration scolaire.

Étymologie du nom

L’anse de Fabrégas aurait autrefois constitué un abri pour la navigation. Il aurait existé sur ces lieux un atelier de remise en état des bateaux ayant subi des avaries en doublant le Cap Sicié par temps de mistral.
Le nom Fabrégas pourrait donc dériver des mots latins faber, « artisan, forgeron » et fabrica, « forge », devenu, avec un suffixe augmentatif, fabregas.

Historique

C’est une famille de marins qui acquit les premières parcelles de terrains sur Fabrégas.
En 1867, leur propriété est revendue à M. Cornibert qui, après l’avoir étendue, la revend aux époux Negrel en 1875.
Ces derniers compléteront cette campagne agricole par l’édification de la maison de Maître, avant de revendre le Domaine à M. Pellicot et Jauberten 1882, qui en étendent la superficie par l’acquisition du domaine rural des Moulières.

En 1884, ils partagent leurs terres. M. Jaubert en récupère la plus grande partie qu’il ouvre à l’urbanisation. Dans le même temps, il revend aux Pellicot la maison de Maître et les terres qui l’entourent, de même que le domaine des Moulières.

En 1924, M. Pellicot revend sa propriété à la Société Hôtelière et Immobilière Paris Provence. Elle est alors couverte de vignes, bois, arbres fruitiers, cultures maraîchères et fleurs.

A partir des années 1950, une activité de camping se développe sur des terrasses agricoles délaissées. Certaines seront toutefois exploitées jusque dans les années 1970.

Livré à lui-même pendant deux décennies, le Conseil général rachète le domaine en 2002. A ce moment là, la société avait déjà revendu 22 ha pour la construction de lotissements. Le Conservatoire du littoral ne deviendra lui-même propriétaire du site qu’en 2011.

A la suite de cela, le domaine de Fabrégas bénéficia d’une réhabilitation et d’une mutation profondes sous les actions du Conservatoire du littoral et de la Ville en matière d’environnement.

En 2014, le domaine redevient à nouveau terre agricole sur près 4 hectares.

Photos

Informations pratiques

Horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours

Accessibilité

Domaine entièrement accessible au public

DOMAINE DE FABRÉGAS
1409 route de Fabrégas
83500 La Seyne-sur-Mer

Tél : 04 94 93 54 27
domaine.fabregas@orange.fr