Nouvelle entrée du centre-ville

L’affirmation de La Seyne-sur-Mer comme ville phare de la façade méditerranéenne passe par un réinvestissement de son littoral urbain, économique et balnéaire. La Seyne-sur-Mer est une mosaïque de quartiers qui se sont construits autour des activités maritimes : la pêche, les industries navales, les activités scientifiques, l’aquaculture, le tourisme balnéaire, … Ce potentiel maritime doit être valorisé et développé.

Le projet ‘‘collier de perles’’ se développe sur un linéaire côtier de 27 km avec 24 ‘‘perles’’, chacune ayant une identité propre.

Animés par l’ambition d’une réappropriation du littoral et par le fait de contribuer aux transitions écologiques, climatiques, numériques et énergétiques, toutes ces perles, tous ces projets, auront une contribution significative à un développement durable et responsable en synergie avec la Métropole, l’Europe, l’État, la Région et le Département.

UNe Nouvelle entrée pour le centre-ville

Une nouvelle stratégie de circulation permettra de fludifier le trafic en entrée de ville. Elle sera basée sur la création d’un rond-point, d’un axe de circulation de 2×2 voies et sur le déploiement des mobilités douces. Un hub multimodal pourra également être proposé.
Ce projet est en synergie avec le projet du pont de la réconciliation.

le pont de la réconciliation

La création de ce pont est la clef de la reconquête du littoral Seynois. Trait d’union entre la ville et la mer, il apportera la mutation nécessaire au centre ville pour changer d’échelle et à la ville pour changer son image. En plus d’être une réelle opération d’infrastructure, il aura également des fonctions urbaines, sociétales, environnementales et surtout il permettra d’anticiper les risques de submersions. Cet ouvrage permettra également de redonner le port aux Seynois en leur permettant de profiter pleinement du plan d’eau sans circulation automobile aux abords.

Photos