Tamaris

Tamaris, éponyme de l’arbuste que l’on trouve dans nos régions, fut une station balnéaire réputée jusque dans les années 20. Elle doit son succès et sa réputation à Michel Pacha. Ce dernier y établit ses quartiers dès 1880 à son retour de Turquie. Il acquiert plusieurs parcelles de terrain et fait construire de luxueuses demeures noyées dans des écrins de verdure.

Tamaris, c’est aussi une magnifique corniche bordée par l’institut Michel Pacha et les forts Balaguier et l’Eguillette. Le premier est ouvert au public à l’occasion d’expositions.

Tamaris was a famous seaside resort until the 1920s. It thanks its success and its reputation to Michel Pacha. The latter established his quarters there in 1880 on his return from Turkey.
He acquired several plots of land and built luxurious residences surrounded by greenery.
Tamaris is also a beautiful cornice bordered by the Michel Pacha Institute and the “Balaguier and Eguillette” forts. The first one is open to the public on the occasion of exhibitions.

Descriptif

Villa Tamaris

Dès son ouverture en 1995, le Centre d’art de la villa Tamaris s’inscrit dans la démarche suivante: proposer une réflexion de fond sur la peinture et son éternel renouveau, avec notamment une recherche nourrie sur le mouvement pictural de la figuration narrative.

La célèbre villa Michel Pacha, nichée sur les hauteurs, est devenue aujourd’hui un haut lieu culturel gérée par la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée sous l’appellation Villa Tamaris centre d’Art. Elle accueille plusieurs manifestations culturelles tout au long de l’année.

En plus de 20 ans, la villa Tamaris aura mis en scène de très grands noms de la peinture et de la sculpture contemporaines :
Klasen, Rancillac, Monory, Giacobazzi, Bru, Combas, Stampfli, Cueco, Velickovic, Schlosser, Guyomard, Morteyrol, Latuner, Degottex, Humair, Yoko Ono, Rabascall, Le Gac, Pincemin, Titus-Carmel, Bioules, Pat Andréa, Franta, Arnal, Silbermann, Erro, Messac, Lebel…

Corniche Tamaris

Tamaris, c’est aussi une magnifique corniche, paisible et non bétonnée qui affiche un air ostensiblement rétro. Elle fait le lien entre le village des Sablettes et le centre-ville de La Seyne.
En longeant la corniche, le promeneur peut découvrir le fort Balaguier et le fort de l’Eguillette et l’Institut Michel Pacha.

La corniche borde aussi des parcs à moules vendues localement avec d’autres produits de la mer.

Institut de biologie marine Michel Pacha

Oeuvre maîtresse de l’architecte Paul Page, l’institut, inaugurée en 1899 est un magnifique monument avec une façade de style oriental en bordure de la baie du Lazaret.
L’institut est un lieu de recherche et d’enseignement rattaché à l’Université de Lyon et siège du laboratoire de recherche Antarès.

Historique

Nommé Pacha par le Sultan (1879), Marius Michel, revient de Turquie après y avoir fortune. Il va donner à La Seyne-sur-Mer son orientation touristique en acquérant 60 hectares de terrain le long du littoral de Tamaris. De cette étendue encore vierge, Michel Pacha fait une étape obligée pour la haute société avec des casinos, des hôtels de luxe et de magnifiques villas qu’il destine à la location. La Première Guerre Mondiale entraîne toutefois le déclin de Tamaris.

George Sand fut une autre personnalité à séjourner à Tamaris. Elle considérait ce lieu comme idéal pour écrire ses romans.

Photos

Informations pratiques

VILLA TAMARIS CENTRE D'ART
Avenue de la Grande Maison
83500 La Seyne-sur-mer

 

INSTITUT MICHEL PACHA
1337 Corniche Michel Pacha
83500 La Seyne-sur-Mer