Le premier IME au sein d’une école publique

Ce 15 octobre, la construction de l’institut médico-éducatif Léo-Lagrange a officiellement été lancée. Cet établissement innovant, implanté dans l’enceinte du groupe scolaire des Sablettes, sera géré par l’association PHAR83. Son ouverture est programmée en septembre 2022, il accueillera 45 enfants âgés de 4 à 14 ans.

« Il était important d’avancer sur la prise en charge des enfants différents », s’est félicité madame le maire Nathalie Bicais, le 15 octobre dernier, au moment de poser symboliquement la première pierre du futur Institut médico-éducatif (IME) Léo-Lagrange. Aussi lui est-il apparu « comme une évidence » de « poursuivre le projet d’installation de cet établissement nouvelle génération ».

« La pierre que nous allons sceller aujourd’hui, est l’aboutissement d’une longue concertation avec l’Agence régionale de santé (ARS), l’Inspection académique de l’Éducation nationale et la Ville de La Seyne »*, a ensuite précisé Jean-Pierre Velghe, président de PHAR83**, association qui gérera l’établissement. « Cette pierre est exceptionnelle à deux titres, a-t-il poursuivi : c’est la première d’un futur IME dans l’enceinte d’un site scolaire de la République, mais c’est surtout la première du département, en réponse au comité interministériel du handicap qui prévoit de poursuivre et amplifier l’engagement du Gouvernement pour un enseignement inclusif. »

Séverine Brun, représentante de l’ARS, responsable du service médico-social a abondé en évoquant un futur établissement « hautement innovant », « emblématique de l’IME de demain » et « un projet phare dans le Var et au-delà ».

Construire une société plus ouverte sur la différence

« Nous allons pouvoir construire un vrai partenariat entre l’école de la République et le secteur médico-social en mutualisant nos moyens, nos locaux, en partageant des pratiques, en construisant des parcours de formation pour les jeunes que nous accompagnons, en leur proposant des modalités de scolarisation adaptés à leurs capacités. Et inversement, en étant ressource pour l’équipe enseignante des écoles ou du collège pour les jeunes en difficultés de leur structure », explique Manuel Duréault, directeur de PHAR83. Et d’argumenter : « Partager la cours de récréation, déjeuner ensemble, faire de activités culturelles ou sportives ensemble, accéder à des apprentissages et des enseignements adaptés aux capacités des enfants accompagnés par l’association dans des espaces communs ne pose pas de problème et contribuera à construire une société beaucoup plus tolérante et bien plus ouverte sur la différence. »

L’IME Léo-Lagrange devrait ouvrir dès septembre prochain, la structure accueillera 45 enfants âgées de 4 à 14 ans.

*Olivier Abelsador, représentant du directeur du service départemental de l’Éducation nationale en charge des enfants en situation de handicap dans le Var et Laetitia Barret, directrice de la MDPH (Maison départementale pour les personnes handicapées) étaient également présents, vendredi 15 octobre, pour poser symboliquement la première pierre du futur IME Léo-Lagrange. Madame le maire Nathalie Bicais était entourée par Valérie Guittienne, conseillère municipale déléguée au handicap, Sophie Montbarbon, adjointe déléguée à la santé, et Véronique Leportois, adjointe déléguée à la politique sociale.
**Phar83 (anciennement association Présence) a pour vocation de créer et gérer des établissements spécialisés et des services polyvalents destinés à l’accueil, l’éducation, l’hébergement, l’aide par le travail et l’accompagnement de personnes en situation de handicap.
Partage