L’écume de nos dérives

Le 11 novembre madame le maire inaugurera la statue “Le porteur d’écume”, place Hoche. Cette oeuvre qui interpelle sur la gestion de nos déchets, parachève la rénovation de la partie Sud du port.

A La Seyne, il y a la fresque de “La femme qui porte le monde” au square Anatole-France. Juste en face se trouve la statue de la “Femme porteuse d’eau”. Et, depuis début novembre, nous devrions découvrir “le porteur d’écume” sur la place Hoche. Une oeuvre du sculpteur Benoît de Souza qui dénonce la pollution des fonds marins par les déchets de l’activité humaine. En effet, le colosse de métal semble sortir du port portant sur son dos et ses épaules « l’écume de nos déchets ». L’équivalent de 500 conteneurs de plastique est jeté chaque jour dans la Méditerranée.

Mythe de Sisyphe

Devant la catastrophe annoncée d’une mer quasi-fermée qui s’étouffe, Benoît de Souza a créé une sculpture fantastique, pensée comme un automate car « le geste de l’humain doit être un automatisme à l’égard du respect de la planète » assure l’artiste. Sur le modèle du mythe de Sisyphe, le colosse d’acier, de céramique, de verre, et de bois flottés endosse son filet de pêcheur rempli de détritus, extraits de la mer qu’il s’entête à dépolluer. Imposant et délicat à la fois, il est là pour faire prendre conscience à l’Homme du rôle qu’Il a à jouer pour la survie de notre planète, et conséquemment, de l’espèce humaine.

Si pour l’artiste, « la conscience est le fruit ultime de l’évolution. Il est plus que jamais nécessaire de prendre définitivement la mesure des risques écologiques et conduise à une évolution des modes de pensée, mais aussi des systèmes de valeurs qui régissent le fonctionnement actuel de nos sociétés ». Le colosse sera déposé sur son socle de béton place Hoche et sera visible de part et d’autre de la route, que l’on vienne du Nord ou du Sud de la ville. Parce que nous sommes tous concernés, pour ne pas dire visés…

Benoît de Souza dans son atelier.

Plus d’infos sur l’artiste:
benoitdesouza.com

Partage
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp