Cyclisme : le Grand Prix de la ville ressuscité !

Après douze années en sommeil, le Grand Prix cycliste de La Seyne a renoué dimanche 22 mai 2022 avec la tradition en accueillant une centaine de compétiteurs qui se sont illustrés sur les pentes de la Corniche merveilleuse le matin et en centre-ville l’après-midi.

L’année 2022 est placée sous le signe du vélo. Après avoir accueilli des champions du peloton professionnel lors de l’arrivée du tour du Var et des Alpes-Maritimes en février dernier, animé chaque premier dimanche du mois la corniche Tamaris avec ses éducateurs municipaux, la municipalité a renoué avec une grande tradition en organisant le Grand Prix de la Ville au côté du Vélo Sport Seynois.

Un club historique de la commune, qui fête son centenaire cette année, et qui n’était pas peu fier d’organiser à nouveau cette manifestation ce dimanche, douze ans après sa dernière édition.

« Les riverains avaient l’habitude d’assister à cette épreuve sportive qui faisait battre le cœur de la ville au moins une fois par an, raconte le président du club, Christian Lazzarini. Malheureusement, le Grand Prix de la Ville n’a plus été accepté sur nos terres pendant douze ans. Mais le club a continué de se distinguer dans toute la région PACA et nous sommes ravis d’être de ce retour chez nous en cette année de centenaire ».

Une épreuve organisée en deux parties : l’ascension de la Corniche merveilleuse le matin sous forme de contre la montre et un circuit routier en centre-ville en peloton sur le boulevard Stalingrad, entièrement privatisée pour l’occasion. Minimes, cadets et seniors se sont donc succédé toute la journée qui s’est déroulée sans le moindre accroc, à la grande satisfaction du conseiller municipal aux sports, Daniel Martinez.

«  Après le tournoi de football de Berthe mercredi, voilà une nouvelle grande manifestation sportive qui renaît cette année. C’est le renouveau du sport seynois et nous sommes heureux d’accompagner les clubs dans leur démarche. Le Vélo Sport Seynois est un club historique de la commune, qui compte plus de 250 licenciés et il me semblait logique de voir ce Grand Prix se dérouler à nouveau à La Seyne. D’autant plus en cette année de centenaire ».

Partage